« The American Friends of the Louvre »

Christopher « Kip » Forbes

Il est vice-président du fleuron de la presse financière américaine, grand amateur de vin (Lafite Rothschild) et passionné par le Second Empire. Lui, c’est Christopher Forbes, le président de La Biennale Paris pour cette édition 2017. Un « ambassadeur » de choc, collectionneur et mécène. Rencontre. Christopher Forbes, vice-président de Forbes Publishing et collectionneur d’art hyperconnecté, est un amoureux de la France. Et il le prouve : il est, en cette rentrée, le nouveau président de La Biennale Paris. Christopher « Kip » Forbes préside donc aux destinées de la « Commission Biennale », qui comprend cette année le prince Amyn Aga Khan, Max Blumberg, Gary Tinterow ou encore Roxana Velásquez. Si l’homme a pris soin de préciser que « la décision d’améliorer et d’élever les normes de qualité de La Biennale Paris a été prise avant que je rejoigne le comité », il a aussi confié à Art Media Agency que « les membres du comité, qui ne sont pas affiliés au Syndicat National des Antiquaires, sont soit des collectionneurs ou de vrais connaisseurs, soit travaillent en étroite collaboration avec les personnes qui le sont ». Avant de conclure : « Nous essaierons tous d’attirer le plus grand nombre possible de personnes dans la foire cette année ». Tout en gardant le secret sur la manière dont ces réseaux interpersonnels fonctionnent, comment ces amitiés se nouent au cœur du marché de l’art… Sur le vice-président de la Commission, Benjamin Steinitz, spécialisé dans les objets de grande décoration et le mobilier classique, Christopher Forbes nous a avoué avoir « longtemps admiré et apprécié ses présentations dans diverses foires d’art et d’antiquités », n’ayant fait personnelement sa connaissance que très récemment, au sein du comité. Tout comme il n’a rencontré le nouveau président du SNA, Mathias Ary Jan, pour la première fois, qu’à l’occasion...

Tags : , , , , , , ,

Ad.