« Serge Lasvignes »

Un musée dans un garage

Siège de l’Union Européenne, Bruxelles sera-t-elle bientôt le nouveau hub des arts contemporains ? C’est en tout cas le chantier lancé par Rudi Vervoort, le patron de la région Bruxelles-Capitale. Au cœur du projet, l’emblématique garage Citroën de la place de l’Yser. Retour sur un pari fou.   On ne peut plus guère en douter… Avec l’ouverture – grandiose et un brin grandiloquente – du Louvre Abu Dhabi, en novembre dernier, la France n’en finit pas d’asseoir son expertise culturelle et son influence à l’international. Force est de constater aussi que dans le monde des arts, le Centre Georges-Pompidou a également le vent en poupe. Après le succès de son pop-up ibérique, implanté pour cinq ans dans la très andalouse Malaga, l’institution muséale parisienne surfe sur la vague de la reconnaissance et acte de nouveaux partenariats, avec Shanghai dès 2019, avec Bruxelles, à l’horizon 2020-2021. Niché au cœur de la capitale belge, au carrefour de la place de l’Yser et du quai de Willebroeck, l’emblématique garage Citroën a été choisi pour devenir le futur pôle culturel et artistique du « plat pays ». Implanté en bordure du canal, à deux pas de la place Sainctelette, ledit garage, rappelons-le, a été érigé en 1933 sur la base des plans esquissés par André Citroën lui-même, qui ambitionnait d’en faire alors la plus vaste usine automobile d’Europe. Un palais de verre de 21 mètres de hauteur, du plus bel effet, caractérisé par une façade-rideau courbe… le tout bâti sur un terrain de près de 2 hectares. Il faudra attendre près d’un siècle pour que ce blanc paquebot change de destination. En octobre 2015, le site est racheté par la Société d’Aménagement Urbain (SAU), opérateur immobilier de la région Bruxelles-Capitale, pour 20,5 millions d’euros, avec l’intention d’en faire le pivot stratégique de son...

Tags : , , ,

Le Centre Pompidou signe un mémorandum avec Bruxelles

Le Centre Pompidou vient de nouer un partenariat avec la ville de Bruxelles, en vue d’ouvrir un nouveau Musée d’art moderne et contemporain, d’ici 2020. Serge Lasvignes, le président du Centre Pompidou, et Rudi Vervoort, lui-même président de la région de Bruxelles-Capitale, ont signé un mémorandum la semaine dernière, définissant leur projet pour implanter ce musée dans un ancien bâtiment de la firme Citroën, qui deviendrait ainsi un incubateur de culture. Le Centre Pompidou prêtera des œuvres de sa collection, conseillera la nouvelle institution sur les stratégies d’acquisition et collaborera avec elle pour sa programmation. La première exposition de ce nouveau musée, qui devrait attirer entre 100.000 et un million de visiteurs, est prévue en 2018. Le concours d’architecture pour réhabiliter le bâtiment bruxellois sera lancé à la fin de l’année. Le nom du musée situé au nord-ouest du centre ville, non loin du canal de Molenbeek, n’a pas encore été arrêté. L’idée de ce musée remonte à 2013, le gouvernement belge ayant acheté ce garage Art déco de 15.793 m2 pour la somme de 23 M$ en...

Tags : , , , ,

Les objectifs de Serge Lasvignes pour le Centre Georges Pompidou

À la tête de l’incontournable musée parisien depuis le 4 mars 2015, le nouveau directeur Serge Lasvignes dévoile les desseins de son mandat le 10 septembre 2015. L’ancien énarque secrétaire général du gouvernement succédait voici six mois à Alain Seban. Serge Lasvignes souhaite illustrer la diversité et l’interdisciplinarité à travers l’institution. Ces notions se retrouvent dans la programmation des expositions à venir. Les mots d’ordre de ce directorat restent fidèles aux enjeux inhérents à la naissance du centre : politique de démocratisation culturelle et valorisation de la jeune création. Le musée a le devoir d’être accessible à tous et doit devenir attractif pour les non-publics, ceux qui se désintéressent de la création contemporaine. Ceci doit se faire par le biais de la médiation et en laissant la parole aux premiers intéressés : les artistes. Un espace de 400m² leur sera d’ailleurs dédié au quatrième étage à la sortie des expositions permanentes, gage de visibilité. Il compte également que le musée soit un outil d’ouverture à l’international et invitera à résidence une communauté d’artistes de pays émergents qui exposeront, un an plus tard, au sein du centre Pompidou. Un réaménagement du parvis, peu employé jusqu’alors, est également prévu pour dynamiser le Centre Pompidou. Si le rôle social du musée apparaît réellement dans les années 70, la tradition du musée « forum » intégrant la population, lieu de débat, comme le souhaite Serge Lasvignes, s’est ancrée dans les années 90, notamment aux Etats-Unis. Le site internet du musée devrait également gagner en accessibilité, et sa visibilité sur les réseaux sociaux tendra à...

Tags : , , , , ,

Serge Lasvignes nouveau président du Centre Pompidou

Serge Lasvignes, secrétaire général du gouvernement français, a été désigné lors du Conseil des ministres du mercredi 4 mars, à la tête du Centre Pompidou de Paris. Il succède ainsi à Alain Seban. Selon Les Échos, ce choix s’est fait à huit clos au sein du gouvernement, le monde de la culture ayant été tenu à l’écart. Le quotidien rapporte, par ailleurs, que le poste de secrétaire général devait se libérer pour un autre haut fonctionnaire — probablement Marc Guillaume. Certaines personnalités du monde de l’art se seraient déjà indignées, arguant que M. Lasvignes n’est pas un passionné d’art contemporain, doutant ainsi de sa capacité à occuper de façon légitime son nouveau poste. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, annonce au contraire que le président François Hollande « a salué la qualité du travail de ce haut fonctionnaire » et souligné que « toutes ses qualités seraient mises au service de l’avenir du Centre Pompidou ». Le Centre Pompidou figure parmi les premiers musées mondiaux dédiés à l’art moderne et contemporain, il est doté d’un budget de près de 130 M€ et accueille quelque 3,5 M de visiteurs par an. Alain Seban, son ancien directeur, avait œuvré en faveur de son rayonnement international. Serge Lasvignes, 61 ans, a exercé les fonctions de secrétaire général du gouvernement sous Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande mais n’a jamais exercé de responsabilité dans le secteur de la...

Tags : , , , ,

Ad.