« Renaud Siegmann »

PhotoMonaco : « L’expérience du moment photographique »

C’est un tout nouveau spot de printemps, très french Riviera, qui bientôt fera vibrer le Rocher… Du 5 au 8 avril prochain, PhotoMonaco, salon international de la photo d’art et de collection, lancera sa première édition en Principauté. Entretien avec Renaud Siegmann, directeur général de l’événement.   Il est connu pour son engagement en faveur de l’image, apprécié pour le regard inspiré qu’il porte depuis près de 30 ans sur la création contemporaine. Après avoir assuré le commissariat de Marrakech Art Fair en 2010 et 2011, après avoir piloté l’European Art Fair de Monaco comme directeur exécutif en 2016, Renaud Siegmann s’attaque au 8e art… Histoire de revisiter le médium photographique en profondeur. Observateur engagé des scènes émergentes, de la Chine au Brésil, en passant par le Royaume du Bahreïn et la Russie, ce curateur exigeant, ancien ingénieur culturel pour l’Exécutif écossais à Edimbourg, est heureux de lancer une nouvelle plateforme : un salon international dédié à la photo d’art et de collection à Monaco. Un événement à l’élégance toute « grimaldienne », placé sous le haut parrainage du Prince Albert II de Monaco. L’enjeu ? Éclairer le regard, jouer avec la lumière… Bref, créer des rencontres inédites avec l’image, afin que le public puisse ici flirter avec la matière sensibilisée. Pour cette première édition, Renaud Siegmann a misé sur « l’expérience du moment photographique ». Un moment intime, fait de beautés fugitives et de nostalgies littéraires, propre à dilater toutes les pupilles… Sur le thème du « Temps du Regard », c’est très bientôt, à Monaco !   Quelle est la singularité de PhotoMonaco, dans un paysage culturel – celui des foires et des biennales de photographies – où ce médium est déjà très représenté ? La singularité de PhotoMonaco, c’est de proposer l’expérience du moment photographique. Ce n’est pas un...

Tags : , , , , ,

« Le marché ne doit pas être le seul garant de la créativité » : la troisième voie de Renaud Siegmann

Critique d’art, commissaire indépendant et spécialiste des scènes émergentes, Renaud Siegmann est le directeur des relations VIP de la foire ArtBahrain dont la première édition se tient du 13 au 16 octobre 2015, à Manama, au Royaume de Bahreïn. Art Media Agency est parti à la rencontre d’un homme engagé pour le rayonnement d’un art contemporain issu de la culture millénaire de Bahreïn. Il s’agit de la première édition d’ArtBahrain. Comment vous êtes-vous associé à cette foire ? En tant que professionnel du marché de l’art, des médias et connaisseur de la scène artistique arabe, mon profil a attiré l’attention des organisateurs d’ArtBahrain. Ils m’ont contacté pour savoir de quelle manière je pouvais les aider et, à condition de ne pas répéter un business model traditionnel, j’ai accepté de participer au projet. En fait, nous étions d’accord sur l’identité de la foire : une plateforme créative pour mettre en relation des artistes et des galeries, en compagnie des invités habituels des foires — les collectionneurs et la presse. Cet esprit-là m’intéresse. J’aime prendre les projets à l’origine, car on peut leur conférer une réelle inflexion. En tant qu’auteur, l’équipe m’a également proposé de réaliser une anthologie des 33 meilleurs artistes de Bahreïn. Cela me permet de poursuivre mon cheminement à travers les scènes émergentes et les projets éditoriaux. Dans mon parcours, c’est l’écriture qui relie tout. De vos débuts jusqu’à ArtBahrain, vous avez effectivement eu un parcours riche et protéiforme. J’ai 20 ans d’expérience dans le monde de l’art. J’ai commencé en tant que chargé d’édition chez Artcurial — qui était encore une galerie — dans les années 1990.  En travaillant pour des publications comme La Gazette Drouot ou L’Œil, comme ingénieur culturel pour le gouvernement écossais ou encore comme commissaire indépendant pour l’UNESCO, j’ai pu voyager et me spécialiser dans  plusieurs...

Tags : , , , , , ,

Ad.