« poursuites judicaires »

Réponse de Thomas P. Campbell, directeur du Metropolitan Museum of Art

New York, le 8 avril 2013, Art Media Agency, (AMA). Le Met a récemment dû faire face à des poursuites judiciaires pour avoir dupé ses visiteurs pendant des années concernant le paiement de billets d’entrée. Le directeur du musée a donc publié une lettre sur le site internet du musée afin de répondre à ces accusations. Thomas P. Campbell a ainsi déclaré : « Les plaintes déposées à l’encontre du musée insinuent que nous violons une loi datant du XIXe siècle, qui indique que le musée devrait être gratuit au public. Une seconde action en justice a été intentée pour obtenir des dommages et intérêts. […] Cette structure d’admission décrite par la loi a été instituée plus de quarante ans après que le Musée ait reçu l’approbation de l’Administrateur des parcs, récréations, et Affaires Culturelles de la ville de New York. Or, il n’existe aucune législation actuelle qui impose aux institutions muséales d’être gratuites […] Le musée faisant actuellement deux fois sa taille initiale, nos coûts ont énormément augmenté. Malgré ce fait, le Met n’a jamais imposé un prix d’entrée fixe. La police d’admission est clairement postée à tous les points d’entrée, sur tous les matériaux imprimés ainsi que sur notre site Internet . La police d’admission suit toujours le même principe, à savoir que le montant est volontaire, chacun paye ce qu’il souhaite. […] Plusieurs musées de la ville de New York assujettis à la même règle prévoient de manière régulière des charges supplémentaires pour l’accès aux expositions temporaires. Nous travaillons dur pour assurer l’accessibilité du musée dans son ensemble. » Le Met sera de surcroît ouvert sept jours sur sept à compter du 1er juillet...

Tags : , , , , ,

Ad.