« Naomi Beckwith »

Naomi Beckwith, jeune pousse de la conservation

À 41 ans à peine, Naomi Beckwith est une conservatrice afro-américaine qui, outre-Atlantique, fait un véritable tabac avec sa vision transversale et rafraîchissante de l’art actuel. À Chicago, entretien avec une femme engagée, sous le signe d’une perception globale et inspirante du métier.   Le musée d’art contemporain de Chicago vient de fêter ses 50 ans avec « We are Here », exposition anniversaire en trois volets, à laquelle Naomi Beckwith a pris part. Membre du jury à la Biennale de Venise 2015, la jeune conservatrice au Museum of Contemporary Art de Chicago depuis 2011 est la première lauréate de la bourse de recherche curatoriale du VIA Art Fund, destinée à la promotion de projets artistiques prometteurs. En mars 2017, rappelons-le, elle dirigeait le premier sommet de la conservation de l’Armory Show de New York. L’occasion pour AMA de faire la lumière sur son rôle actuel au MCA et de découvrir ce regard singulier porté sur la conservation.   Que faisiez-vous, Naomi Beckwith, avant d’être conservatrice au MCA de Chicago ? J’étais à New York, au Studio Museum d’Harlem. Je gérais la programmation des résidences d’artistes et travaillais sur des projets culturels relatifs à l’identité afro-américaine, aux minorités esthétiques, mais aussi aux pratiques actuelles à l’échelle globale.   Le MCA Chicago est considéré comme l’un des musées les plus influents des États-Unis, qui possède une collection « historique » d’art contemporain d’ampleur, depuis sa création en 1967.  Quels y ont été vos objectifs, à votre arrivée en 2011 ? Je revenais pour ainsi dire chez moi, puisque je suis née et j’ai grandi dans la Windy City, la « ville des vents » ! J’ai souhaité développer des solos show d’artistes confirmés, mais surtout monter des expositions sur de jeunes artistes émergents, n’ayant jamais été montrés. Néanmoins, mon exposition actuelle, « Howardena...

Tags : , , , , , , ,

Nomination de Naomi Beckwith au Museum of Contemporary Art de Chicago

Chicago, le 14 avril 2011, Art Media Agency (AMA). Naomi Beckwith, actuelle conservatrice adjointe au Studio Museum d’Harlem va devenir la nouvelle conservatrice du Museum of Contemporary Art (MCA) de Chicago. La nouvelle a été annoncée par James W. Alsdorf, le conservateur en chef du musée. Au Studio Museum d’Harlem, Naomi Beckwith a mis l’accent sur les thèmes de l’identité, des pratiques conceptuelles de l’art contemporain, des artistes d’origine africaine et de la gestion du programme de résidences d’artistes. Elle assumera ses nouvelles responsabilités au MCA à partir du 11 mai 2011. Native de Chicago, Beckwith va devoir mettre en place la future programmation internationale du musée dans le domaine des arts visuels et du spectacle. Elle a obtenu une maîtrise avec distinction de la Courtauld Institute of Art de Londres et un BA en histoire de la Northwestern University en Illinois. Elle a à son actif, les expositions récentes « Lynette Yiadom-Boakye : Any Number of Preoccupations » (2010-11) et « Zwelethu Mthethwa : Inner Views » (2010), deux expositions sur le travail d’artistes internationaux, ainsi que « 30 Seconds off an Inch » (2009-10), une exposition de groupe majeure qui a exploré les moyens dont les artistes, de façon ludique et irrévérencieuse, s’engagent dans la culture noire, l’histoire et l’identité. De 2005 à 2007, elle a travaillé à l’Institute of Contemporary Art de Philadelphie, sur des expositions d’avant-garde comme « Locally Localized Gravity » (2007). Elle a également été la coordinatrice du projet BAMart à la Brooklyn Academy of Music, critique au Witney Museum of American Art et blogueuse invitée pour Art21. Elle a par ailleurs organisé des expositions au New York alternative spaces Recess Activities, au Cuchifritos et à l’Artists...

Tags : , , , , , , ,

Ad.