« museum of contemporary art de Chicago »

Naomi Beckwith, jeune pousse de la conservation

À 41 ans à peine, Naomi Beckwith est une conservatrice afro-américaine qui, outre-Atlantique, fait un véritable tabac avec sa vision transversale et rafraîchissante de l’art actuel. À Chicago, entretien avec une femme engagée, sous le signe d’une perception globale et inspirante du métier.   Le musée d’art contemporain de Chicago vient de fêter ses 50 ans avec « We are Here », exposition anniversaire en trois volets, à laquelle Naomi Beckwith a pris part. Membre du jury à la Biennale de Venise 2015, la jeune conservatrice au Museum of Contemporary Art de Chicago depuis 2011 est la première lauréate de la bourse de recherche curatoriale du VIA Art Fund, destinée à la promotion de projets artistiques prometteurs. En mars 2017, rappelons-le, elle dirigeait le premier sommet de la conservation de l’Armory Show de New York. L’occasion pour AMA de faire la lumière sur son rôle actuel au MCA et de découvrir ce regard singulier porté sur la conservation.   Que faisiez-vous, Naomi Beckwith, avant d’être conservatrice au MCA de Chicago ? J’étais à New York, au Studio Museum d’Harlem. Je gérais la programmation des résidences d’artistes et travaillais sur des projets culturels relatifs à l’identité afro-américaine, aux minorités esthétiques, mais aussi aux pratiques actuelles à l’échelle globale.   Le MCA Chicago est considéré comme l’un des musées les plus influents des États-Unis, qui possède une collection « historique » d’art contemporain d’ampleur, depuis sa création en 1967.  Quels y ont été vos objectifs, à votre arrivée en 2011 ? Je revenais pour ainsi dire chez moi, puisque je suis née et j’ai grandi dans la Windy City, la « ville des vents » ! J’ai souhaité développer des solos show d’artistes confirmés, mais surtout monter des expositions sur de jeunes artistes émergents, n’ayant jamais été montrés. Néanmoins, mon exposition actuelle, « Howardena...

Tags : , , , , , , ,

« We are Here : Art & Design Out of Context » au musée d’Art Contemporain de Chicago

Chicago, le 5 juillet 2011, Art Media Agency (AMA). « We are Here : Art & Design Out of Context » est une exposition d’un mois qui présente quatre groupes d’art multidisciplinaire basés à Chicago, qui utilisent la galerie du musée comme un espace de travail. Les designer seront : Object Design league, des artistes du projet Golden Age, des concepteurs de Tim Parson et de Jessica Charlesworth et des screen-printers Sonnenzimmer. Les visiteurs peuvent interagir avec les artistes, participer à la construction des travaux et d’observer la manière dont les groupes développent leur construction de morceaux à petite échelle que l’on peut rapporter à la maison. Chaque groupe de conception commencera ses activités le mardi, durant le mois de juillet, au Musée d’Art Contemporain (MCA) de Chicago. « We are Here » est organisée par James Goggin, directeur de la section design, impression, et médias numériques au MCA. La première exposition Design Object Ligue durera du 5 au 10 juillet : des designers, des artistes et écrivains seront présents. C’est Caroline Linder et Lisa Smith qui ont co-fondé le Design Object League en 2009 pour aider à sensibiliser la communauté de Chicago au design fleuri, en organisant des expositions et des manifestations publiques. Le duo se décrit comme des concepteurs de produits, mais à travers DOL, il est connu pour des projets intangibles et temporels. Les travaux de Caroline Linder ont été exposés partout aux États-Unis et à Milan, quant à Lisa Smith, elle enseigne les pratiques contemporaines et la conception d’objets à l’École de l’Art Institute de Chicago. La deuxième exposition, Golden Age durera du 12 au 17 Juillet. Des artistes tels que Marco Kane Braunschweiler et Syms Martine seront présents. Golden Age accueille une variété de projets de collaboration, y compris des expositions, des projections et des spectacles. Du 19 au 23 juillet seront présenté les concepteurs Tim...

Tags : , , , ,

Ad.