« musée du Prado »

Le Prado accueille sa première exposition d’une artiste femme

Le Musée du Prado de Madrid vient d’inaugurer sa toute première exposition dédiée à une artiste femme. « L’art de Clara Peeters » présente quinze œuvres majeures de la peintre flamande active au début du XVIIe siècle à Anvers, comme le rapporte Artnet. L’exposition a été organisée sous la houlette d’Alejandro Vergara, le conservateur en chef des collections de peintures flamandes et du Nord, en association avec le Koninklijk Museum voor Schone Kunsten d’Anvers. Le texte de présentation de l’exposition contextualise Peeters et son œuvre, tout en soulignant les préjugés répandus à l’époque contre les femmes. Le Musée du Prado, qui existe depuis des centaines d’années, en est d’ailleurs coutumier. Le Prado détient des œuvres de 41 femmes, dont Peeters, contre un nombre bien plus grands d’hommes, soit environ...

Tags : , , , ,

Le Prado acquiert un Fra Angelico

Le Musée du Prado (Madrid) vient d’acquérir une oeuvre majeure de la Renaissance : La Vierge à la grenade, une détrempe sur panneau élaborée au XVe siècle par Guido di Pietro, dit Fra Angelico. Le tableau en question était l’un des derniers de Fra Angelico encore détenu dans des mains privées, celles de la duchesse d’Albe, décédée en 2014. C’est par un communiqué que le Musée du Prado a annoncé cette acquisition le 20 janvier. Le tableau serait dans un état de conservation remarquable. La transaction s’est élevée à 18 M€ et comprend une donation personnelle de l’héritier de la duchesse d’Albe, son fils ainé Carlos Fitz-James Stuart y Martínez de Irujo — un petit panneau attribué récemment à Fra Angelico par le Musée du...

Tags : , , , ,

Le musée du Prado prend de l’ampleur

Le musée du Prado à Madrid en Espagne va étendre son nombre de salles dans le palais du Buen Retiro en devenant propriétaire du Salon des Royaumes. C’est 2500 m2 supplémentaires d’espace que le palais du Buen Retiro, construit au XVIIe siècle pour Philippe IV, prévoit d’octroyer au musée du Prado. Le Salon des Royaumes servira désormais d’écrin au grand musée espagnol. Occupé jusqu’en 2009 par le musée de l’Armée parti à Tolède, le bâtiment avait été fermé durant 6 ans. La propriété est à présent transférée au musée du Prado. Le palais sera réhabilité, notamment pour accueillir des expositions temporaires, avec des travaux — chiffrés 152 M€ — qui devraient prendre fin en 2019 selon les vœux du gouvernement espagnol en faveur de la célébration du bicentenaire de la création du musée madrilène, construit sous le règne du roi Charles III. Cette extension était nécessaire au musée madrilène afin de dévoiler au public des œuvres qui passaient le plus clair de leur temps cachées dans les réserves. Le Prado, dont la collection est l’une des plus vastes pinacothèques au monde — 8.600 peintures —, va ainsi doubler son espace...

Tags : , , , ,

Un Michel-Ange restauré actuellement exposé au Prado

La sculpture d’un Saint Jean-Baptiste enfant de Michel-Ange a été restaurée et se trouve actuellement exposée au musée du Prado à Madrid jusqu’au 28 juin 2015. En 1495 ou en 1496 Lorenzo di Pierfrancesco de Médicis avait commandé à Michel-Ange la statuette en marbre pour laquelle le sculpteur avait utilisé comme modèle le Saint Jean-Baptiste de Donatello. C’est durant la Guerre d’Espagne (1936-1939) que l’œuvre est détruite et brisée en plusieurs morceaux, dont seuls quatorze ont été retrouvés. La tête de la sculpture a notamment été brûlée. Pour restaurer le chef d’œuvre du sculpteur florentin, l’Office de la Pierre Dure de Florence, décide, en 1994, d’utiliser un laser pour réparer la surface de la tête de Saint Jean-Baptiste. Pour recomposer la statuette, elle utilise une maquette en trois dimensions effectuée à partir des photographies prises de la sculpture avant sa destruction. Les bouts manquants sont fabriqués en fibre de verre et en résine. La sculpture restaurée est aujourd’hui la propriété de la Fondation de la maison ducale de Medinacelli et fera l’objet d’une exposition au...

Tags : , , , , , ,

Le Prado accueille la rétrospective Rogier van der Weyden

Du 24 mars au 28 juin, le musée national du Prado à Madrid accueille une rétrospective des œuvres du peintre flamand Rogier van der Weyden. L’exposition, dont le commissariat est assuré par Lorne Campbell, se tiendra dans le bâtiment C Jerónimos. L’exposition est organisée conjointement avec la restauration de La Crucifixion de l’Escorial, qui se déroule actuellement au Prado et donnera aux visiteurs une opportunité rare de découvrir cette œuvre, ainsi que La Descente de Croix, La Vierge Durán et Le Triptype de Miraflores, qui sera un prêt du Gemäldegalerie Museum de Berlin. L’exposition explorera plusieurs aspects du travail de l’artiste, dont ses liens étroits avec la sculpture et l’influence des artistes espagnols de son époque. Par ailleurs, le musée accueillera un symposium en complément de l’exposition, du 5 au 6 mai, avec des conférences sur de nombreux sujets dont la signification de La Crucifixion de l’Escorial et les relations entre l »artiste et ses...

Tags : , , , ,

Ad.