« musée de l’Hermitage »

L’Hermitage ouvre à Barcelone

Le Musée de l’Hermitage va ouvrir un nouvel espace à Barcelone à l’horizon 2019. La réalisation du bâtiment a été confiée à l’architecte Íñigo Amézola. Il sera situé sur le front de mer de la ville, dans un nouveau quartier en construction qui accueillera des hôtels et de nouvelles marinas. 43M$ de dons privés doivent encore être rassemblés pour financer la totalité du projet. Avec un espace de plus de 37.000 m2, répartis sur cinq étages, le nouveau musée profitera de sept galeries d’exposition. Destiné à accueillir 500.000 visiteurs par an, le directeur du futur musée, Jorge Wagensberg, a tenu à préciser que l’institution ne serait pas une simple franchise du célèbre musée russe mais permettra de créer « un dialogue continu entre la science et l’art, soulignant à la fois ce qui les rassemble et les sépare, utilisant la muséologie scientifique moderne dans une formule unique....

Tags : , , , ,

Le Musée de l’Hermitage s’engage en Syrie

Par la voix de son directeur, Mikhail Piotrovsky, le musée de l’Hermitage a annoncé son soutien pour la restauration de Palmyre. Sous contrôle de l’État Islamique pendant près de 10 mois, Palmyre a été partiellement détruite. Libérée au mois de mars dernier, la cité antique devrait être l’objet d’ un vaste projet de reconstruction qui sera donc notamment porté par le Musée de l’Hermitage. Le conservateur des antiquités syriennes, Maamoun Abdelkarim a pour sa part fait part d’un relatif soulagement quant à l’ampleur des dégâts constatés dans Palmyre. En effet, l’agora, le théâtre romain ainsi que quelques autres ruines sont demeurés intacts tandis que le Temple de Baalshamin édifié il y a 2000 ans ou l’Arc de Triomphe ont été détruits. Maamoun Abdelkarim appelle cependant l’aide de la communauté internationale et en particulier celle des experts et des archéologues à s’engager pour la reconstruction de Palmyre qui fait partie du patrimoine de l’humanité. L’Hermitage aura la charge de reconstruire l’ensemble du site et son directeur annonce avoir commencé à travailler sur une collection d’archives permettant de reconstituer la ville « sous tous les angles...

Tags : , , , ,

Une partie des marbres d’Elgin en prêt au Musée de l’Hermitage

Le British Museum a prêté une statue du dieu grec Ilissos au musée de l’Hermitage à Saint-Pétersbourg, jusqu’au 18 Janvier 2015. C’est la première fois qu’un Marbre d’Elgin, qui fait partie des œuvres qui ont été acquises à Athènes par le Lord Elgin, quitte le British Museum depuis 1816. Le directeur du British Museum, Neil McGregor a déclaré à la BBC Radio 4 qu’il s’agissait d’un « très grand moment » et que c’était la « première fois que les russes étaient en mesure d’admirer une œuvre représentative de la culture européenne ». Les statues grecques du British Museum, qui ont autour de 2.500 ans, ont fait l’objet de beaucoup de controverses ces derniers temps, et la Grèce a entrepris des démarches juridiques pour réclamer leur retour. Malgré cela, le British Museum s’est défendu et les statues sont restées au Royaume-Uni. Le prêt de cette statue intervient dans le cadre de la célébration du 250e anniversaire de...

Tags : , , , , , ,

Les provocations de Manifesta 10 à l’égard du pouvoir russe

Manifesta 10 a ouvert ses portes le 28 juin, au Musée de l’Hermitage de Saint-Pétersbourg. Cette édition de la biennale durera 125 jours et environ 500.000 visiteurs sont attendus. Plus de 50 artistes sont exposés et près de 35 œuvres ont été commandées spécialement pour l’évènement. Élaboré sous le commissariat de Kasper König et du Professeur Piotrovsky, directeur de l’Hermitage, le thème de cette année devait analyser les changements sociaux opérés à l’Ouest et en Russie suite à la chute du mur de Berlin, en 1989, tout en dialoguant avec l’art contemporain. Les récents évènements politiques ayant eu lieu en Russie — la gestion de la crise ukrainienne ainsi que les positions gouvernementales à l’encontre des homosexuels — donnent à cette édition de Manifesta des airs de rébellion. Ainsi, selon Adrian Searl, pour The Guardian, certains artistes ont refusé d’y participer, à l’instar du sculpteur polonais Pawel Althamer ou du collectif Chto Delat. En outre, diverses œuvres exposées apparaissent comme de véritables provocations : des peintures à teneur sexuelle de Nicole Eisenman aux photographies de la Place Maiden de Boris Mikhailov. Adrian Searl évoque également l’œuvre de Marlène Dumas, qui juxtapose des portraits des grands créateurs russes — Tchaïkovski, Gogol ou Eisenstein — aux côtés d’Anton Krasovsky, journaliste politique russe et défenseur de la cause...

Tags : , , , ,

Annonce du programme de Manifesta 10

À quelques semaines de son inauguration, Monumenta 10 commence à dévoiler son programme. Cette année, la biennale européenne aura lieu du 28 juin au 31 octobre à Saint-Pétersbourg (Russie), au State Hermitage Museum. Son curateur, Kasper Köning, a commissionné de nouvelles œuvres d’artistes reconnus tels que Francis Alÿs, Karla Black, Marlene Dumas, Yasumasa Morimura, Tatzu Nishi ou Susan Philipsz, qui seront exposées au Palais d’Hiver. Ce premier choix — une cinquantaine d’artistes ont été sélectionnés pour cette nouvelle édition — est approfondi par une exposition qui se tiendra dans la nouvelle aile d’art moderne et contemporain du musée. Elle comprendra des travaux de Rineke Dijkstra, Dominique Gonzales-Foerster, Thomas Hirschhorn et Wolfgang Tillmans. Des œuvres s’inviteront également dans les espaces publics de Saint-Pétersbourg, créées par Pavel Braila, Lado Darakhvelidze et Alevtina Kakhidze. Cette section a pour curatrice Joanna Warsza. Monumenta 10 comprend également un programme cinématographique, intitulé « Unlooped-Kino ». L’objectif de cette initiative est de présenter une enquête chronologique sur l’art vidéo, des œuvres performatives filmées des années 1960 jusqu’à l’animation numérique contemporaine. Enfin, le programme parallèle proposera partout dans la ville une sélection de 250 artistes, principalement Russes et Européens de l’est. L’édition 2014 devait, à l’origine, se concentrer sur la perspective historique de la vision de Saint-Pétersbourg sur l’Ouest européen et ses liens avec le reste de l’Europe au sens large. Ce programme a été affiné avec les événements récents et proposera également une vision artistique des problématiques géopolitiques actuelles — notamment entre la Russie et...

Tags : , , , , ,

Ad.