« musée Barbier-Mueller »

Barbier-Mueller : quatre générations de collectionneurs

Pour célébrer les 40 ans du Musée Barbier-Mueller, La Biennale Paris accueille une sélection de 130 œuvres issues des collections personnelles de cette grande famille suisse. L’occasion de revenir sur l’histoire d’une passion. Saga. Chez les Barbier-Mueller, la collection est une histoire de famille… Il y a d’abord eu le grand-père, Josef Mueller, puis la mère, Monique, le père, Jean Paul Barbier-Mueller, et aujourd’hui les trois fils, Gabriel, Stéphane, Thierry, et Diane, l’une des petites-filles. Quatre générations de collectionneurs que La Biennale Paris a voulu mettre à l’honneur à travers une sélection d’œuvres, pour certaines encore jamais dévoilées au public, issues de leurs collections. « L’idée était de faire dialoguer des pièces majeures de quatre générations de collectionneurs aux goûts très différents, en recréant l’atmosphère de l’appartement de Josef Mueller, où se côtoyaient des peintures modernes et des objets d’art primitif », résume Laurence Mattet, directrice du Musée Barbier-Mueller, à Genève. Des sculptures et des toiles d’artistes contemporains donnent ainsi la réplique à des armures japonaises et des objets d’art africains, océaniens et de l’Antiquité. L’occasion également de rendre un hommage à Jean Paul Barbier-Mueller, disparu en décembre dernier à l’âge de 86 ans, et dont le nom évoque à lui seul la plus importante collection en mains privées d’art primitif. Elle compte 7.000 objets, masques, céramiques, textiles, armes, sièges… le tout provenant d’Afrique, des Amériques, d’Asie et d’Océanie, ainsi que des pièces de l’Antiquité tribale et classique. La « collectionnite » des Barbier-Mueller a démarré en Suisse, il y a un peu plus de 110 ans. D’abord avec Josef Mueller, fils d’une famille bourgeoise de Soleure, orphelin à six ans. Josef, notamment tombé « en amour » devant un portrait de femme de la période rose de Picasso, chez les parents d’un camarade de classe. Dès lors, le jeune garçon va tout faire pour rencontrer...

Tags : , , , , , , , ,

Nudités insolites au musée Barbier-Mueller

Le musée Barbier-Mueller présente l’exposition « nudités insolites » jusqu’au 30 novembre à Genève. Elle propose une sélection d’œuvres datant de la préhistoire au XXe siècle : figurine féminine trouvée dans le Balouchistan pakistanais et réalisée vers 3000 av. J.-C., statuette en bois de l’île de Pâques, dite moai miro, datant du XIXe siècle et Figure debout de Henri Laurens. Réalisés sur tous les continents, ces travaux permettent d’interroger la nudité. Il apparaît au fil de l’exposition qu’en fonction des lieux et des époques, le fait d’être nu est associé à des notions telles que la maternité, le pouvoir, la virilité, la vie et la mort, ou encore la...

Tags : , , , ,

Découverte des Baga au Musée Barbier-Mueller

Genève, le 8 avril 2014, Art Media Agency (AMA). Le musée Barbier-Mueller propose une exposition intitulée « Découvrez les Baga » jusqu’au 4 mai à Genève. Il s’agit d’une présentation des sculptures des Baga de Guinée-Conakry, une première à l’échelle européenne. « Découvrez les Baga » est riche d’une quinzaine de masques, côtoyant tambours, sièges et statuettes de ce peuple de sculpteurs, connus pour leurs sociétés d’initiation masculines. Dimba, un buste féminin colossal en bois, et le masque serpentiforme Bansonyi témoignent tout particulièrement de la spécificité de leur histoire religieuse. L’exposition marque aussi de l’aboutissement de quinze années de recherches, dont celles de l’anthropologue David Berliner. La production artistique des Baga a décliné dès le début du XXe siècle, consécutivement à l’arrivée de deux religions monothéistes dans la région : l’islam et le catholicisme. Ces dernières ont opéré un changement profond des sociétés Baga. La production a été définitivement stoppée dans les années 1960, notamment sous l’influence de Sekou Touré. Le premier président de la République de Guinée avait en effet exigé l’abandon de ces « fétiches païens ». Les objets des Baga ont inspiré des artistes occidentaux, tels que Maurice de Vlaminck et Picasso, épris de leurs qualités esthétiques et plastiques...

Tags : , , , ,

Ad.