« Moeller Fine Art »

Moeller Fine Art ferme son espace berlinois

Le 2 juin, la galerie Moeller Fine Art a annoncé qu’elle fermait les portes de son espace berlinois, qui avait ouvert en 2009. Moeller Fine Art a été fondée à Londres en 1972 et est installée à New York depuis 1984. La galerie — qui était gérée par Stéphanie Moeller, fille du fondateur Achim Moeller — était l’une des plus importantes de la capitale allemande. Ces dernières années, elle avait organisé des expositions majeures, dont celles de Kitaj et Lyonel Feininger. Stéphanie Moeller continuera à collaborer avec la galerie au sein de l’espace new-yorkais, tandis qu’elle poursuivra son activité de commissaire indépendante. Par ailleurs, la galerie a précisé qu’elle se concentrerait également sur le développement de Moeller Art Advisory, son service de...

Tags : , , , ,

Lyonel Feininger à la galerie Moeller de Berlin

Berlin, le 14 mai 2013, Art Media Agency (AMA). Du 27 avril au 13 juillet 2013, la galerie Moeller de Berlin expose l’artiste Lyonel Feininger. La manifestation qui est construite autour de l’évolution du travail de l’artiste, de son passage du dessin à la gravure, propose plus de 50 gravures sur bois issues de la collection personnelle de l’artiste mais également des études sur le thème de la nature, réalisées entre 1911 et 1920. La galerie Moeller propose aussi une rare peinture, Chapel in the Woods, dans laquelle Feininger recréé une  impression sur une toile. Né à New York, Lyonel Feininger (1871-1956) quitte rapidement l’Amérique pour s’installer en Europe avec l’ambition de devenir musicien. Son passage à Paris et les rencontres qu’il y fait le décide alors à s’orienter vers les arts plastiques. En s’installant en Allemagne, il devient l’un des chefs de file de l’expressionnisme allemand et de l’école du Bauhaus. À la fin des années 1930, la campagne nazie contre l’art moderne l’oblige à retourner aux...

Tags : , , , ,

La Moeller Fine Art à Berlin lance une exposition intitulée « COLOUR — LIGHT—MOTION », sur les travaux de Peter Sedgley

Berlin, le 12 mars 2013, Art Media Agency (AMA). À l’occasion du Weekend des Galeries qui aura lieu à Berlin du 26 au 28 avril 2013, la Moeller Fine Art a le plaisir d’annoncer le lancement de l’exposition « COLOUR — LIGHT—MOTION” (“COULEUR- LUMIÈRE- MOUVEMENT”), qui regroupe les travaux de l’artiste anglais Peter Sedgley né en 1930. Son œuvre sera représentée à travers des peintures, des installations et des objets réalisés avec de la lumière cinétique de 1960 à 1990. Un catalogue illustré comprenant un essai de Luca Cerriza accompagnera cette exposition. Enfin, une réception sera donnée en l’honneur de l’artiste le vendredi 26 avril, de 18h à 21h. Peter Sedgley, qui vit et travaille actuellement à Berlin, a initialement suivi une formation d’architecte, puis a commencé à explorer les dynamiques de la vision et de la perception chromatique dans les arts créatifs. C’est avec Riley un pionnier de l’abstraction géométrique, tendance qui est apparue durant les années 1960. Il a été exposé en 2005 au MoMa à New York, puis a la Influential Howard Wise Gallery de New York. Il a également reçu un prix à la 9e Biennale Internationale qui s’est tenue à Tokyo. Ses travaux seront bientôt exposés à Paris en 2013, à la Réunion des Musées Nationaux au Grand Palais, lors d’une exposition intitulée « Dynamo, A Century of Light and Movement in the Art, from 1913 -2013 ». Son travail ne représente pas des images statiques, mais des manifestations dynamiques de mouvement et de lumière. Cette impression s’est accentuée lorsque les cibles peintes se sont illuminées par le biais de couleurs variées, donnant une illusion d’optique d’expansion et de contraction dans l’espace. En 1976, Sedgley a exploré l’utilisation de la peinture fluorescente, qui vue à travers des rayons UV, produit une interaction de couleur. De 1980 à 1990,...

Tags : , , , ,

« Technicolour Dreaming » à la galerie Moeller Fine Art Berlin

Berlin, le 31 juillet 2012, Art Media Agency (AMA). Entre le 15 septembre et le 27 octobre, la galerie Moeller Fine Art présentera l’exposition monographique de Kate Bellm, exposition intitulée « Technicolour Dreaming ». L’exposition comportera ses trois séries de photographies les plus récentes « Topheadz Skaters Paint Bombs », « Technicolour Dreams » et « Worldwide Wrongs ». Comme indiqué dans le communiqué de presse, ces cinquante épreuves colorées imprimées « jouent sur les rêves, créant des scénarios oniriques faisant allusion à une jeunesse et exubérance éternelles. » Cherchant à atteindre « l’intensité extrême de couleurs des anciennes photographies Technicolor », Bellm a modifié ses lentilles en plaçant du papier d’aluminium coloré sur du polyméthacrylate de méthyle (Perspex). Nombre de ses images décrivent ses voyages aux États-Unis, au Vietnam, à Berlin, à Moustique et au Mexique. « Ses images magiques de la nature empreintes de fauvisme insufflent un optimisme onirique dans plusieurs paysages les transformant en des récits de voyages éternels et insouciants. » Kate Bellm, 24 ans, a grandi à Londres et vit désormais à...

Tags : , , , ,

Ad.