« Matthew Barney »

Un collectionneur grec aux manettes d’un nouveau centre d’art à Athènes

En pleine crise économique, le collectionneur grec Dimitris Daskalopoulos, qui a fondé l’association à but non lucratif d’art contemporain Neon en 2013, inaugure le 24 septembre un nouveau centre d’art à Athènes.  Le coût des travaux s’élève à 180.000 € pour ce nouvel espace de 1.800 m2 laissé à l’abandon depuis 40 ans. Le collectionneur grec s’est senti dans l’obligation de financer ce projet au vu de la situation économique du pays. Deux projets organisés par Neon sont au programme, pour la première fois dans ce centre d’art : une forum international de cinq jours avec 40 intervenants, dont John Akomfrah, Tania Bruguera et Hito Steyerl, intitulé « IdeasCity Athens », en collaboration avec le New Museum de New York, et une exposition « Flying Over the Abyss », à partir du 16 novembre et jusqu’au 31 janvier, avec des œuvre de Matthew Barney, Hans Bellmer, Jenny Holzer et Kostas Ioannidis. Cette exposition a déjà été montrée au musée d’Art contemporain de Crête et au centre d’art contemporain de...

Tags : , , , , , , , , , , , , ,

Qu’en est-il de l’art vidéo ?

Depuis son avènement au début des années 1960 et au cours des années 1970, l’art vidéo s’est acquis une grande popularité aussi bien auprès des artistes qu’auprès du public. L’art vidéo fait figure de médium contemporain par excellence, ce que la peinture, la sculpture ou même la photographie ne peuvent avancer avec autant d’aplomb ; cependant, la place que ce médium occupe sur le marché de l’art contemporain est ambiguë et parfois problématique. Si les nouvelles générations d’artistes, baignées de culture numérique et élevées à l’ère des ordinateurs et de l’Internet, ou même des smartphones, se sentent tout à fait à leur aise avec les aspects technologiques de l’art vidéo, les œuvres elles-mêmes ne s’intègrent pas toujours naturellement, organiquement, parmi les pièces sélectionnées par les collectionneurs les plus pointus pour figurer dans leurs collections privées. Il en va même pour être intégrées au sein des foires aujourd’hui omniprésentes — et quasi-omnipotentes — à l’échelle mondiale. Du fait de leur nature reproductible et de la facilité de leur diffusion, les œuvres vidéo occupent une position tout à fait particulière, à l’opposé des productions artistiques dont la valeur est intrinsèquement liée à leur rareté. Cependant, au cours des 40 dernières années, l’art vidéo a gagné ses lettres de noblesse au sein de l’Histoire de l’art, obtenant ainsi une reconnaissance institutionnelle durement gagnée, mais aussi une reconnaissance publique, de même que la fidélité d’un petit groupe de collectionneurs privés, prouvant tout son potentiel et ses multiples ressources en ouvrant de nouvelles perspectives aux artistes. On peut toutefois s’interroger sur la destinée que connaîtra ce médium, au sein d’un monde de l’art de plus en plus soumis aux lois du marché, où les prix réalisés aux enchères et le succès rencontré lors de foires — dont la liste ne fait que s’allonger — peut « faire...

Tags : , , , , , , ,

La Louise Alexander Gallery représente et expose Barry X Ball

La Louise Alexander Gallery annonce qu’elle représente désormais Barry X Ball. Barry X Ball est un artiste américain né à Pasadena en Californie en 1955. Bien qu’il utilise toute sorte de médium, ses pièces les plus connues sont des bustes en pierre représentant des visages déformés, très expressifs. Pour fêter cette représentation, la Louise Alexander Gallery accueille à Porto Cervo en Italie un solo show de l’artiste américain du 2 août au 30 septembre 2014. L’occasion de découvrir Dual Screaming Self-Portrait Ensemble, un autoportrait de l’artiste, jamais exposée au public. Les visiteurs pourront également découvrir Perfect Forms, Envy et l’impressionnante sculpture rouge vif, Barry X Ball x Matthew Barney Scream, témoin d’une collaboration entre l’artiste et Matthew Barney débutée...

Tags : , , , , , ,

Premiers détails de la Ruhrtriennale 2014

Ruhr, le 18 décembre 2013, Art Media Agency (AMA). Les détails de l’édition 2014 de la Ruhrtriennale ont été annoncés. Lors de l’événement qui a lieu du 15 août au 28 septembre 2014, et qui marquera la dernière participation du directeur Heiner Goebbels, trois productions à grande échelle seront présentées. La Lichtburg d’Essen accueillera River of Fundament de l’artiste américain Matthew Barney, un travail décrit comme une « production », et qui a été réalisé en collaboration avec le compositeur Jonathan Belper. Le chorégraphe français Boris Charmatz utilise l’événement comme l’occasion de présenter la première mondiale d’une performance de danse inspirée par la nourriture, qui se tiendra à la Jahrehunderthalle de Bochum. Une production de l’opéra de Louis Andriessen De Materie ouvrira la Ruhrtriennale le 15 août prochain à la Kraftzentrale de Duisbourg. La Ruhrtriennale est organisée en cycles de trois ans, un nouveau directeur supervisant chaque cycle. Heiner Goebbels est un compositeur, metteur en scène et professeur allemand à la Justus-Liebig-Universität à...

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,

Ad.