« Madrid »

Mónica de Miranda représentée par la Galerie Sabrina Amrani de Madrid

La Galerie Sabrina Amrani de Madrid représentera dorénavant l’artiste et chercheuse portugaise d’origine angolaise, Mónica de Miranda. L’artiste est diplômée du Camberwell College of Arts, de l’Institute of Education de Londres et est titulaire d’une thèse de doctorat soutenue à l’Université de Middlesex. Elle a fondé le projet de résidence d’artistes Triangle Network au Portugal, ainsi que le Hangar Center for Artistic Research, à Lisbonne. En 2016, elle a été désignée comme lauréate du Novo Banco Photo Prize et a exposé au Museu Coleção Berardo à Lisbonne. Elle a aussi été nominée pour le Prix Pictet. L’artiste a participé à des expositions de groupe comme « Contemporary African Art and Aesthetics of Translations » à la Biennale de Dakar (Sénégal, 2016), « Telling Time » aux Rencontres de Bamako Biennale Africaine de la Photographie (Mali, 2015), « Ilha de São Jorge » à la 14e Biennale d’architecture de Venise en 2014, ou encore « Do you hear me » à la Fundação Calouste Gulbenkian (Portugal, 2008). Elle participera à la foire 1:54 à Londres pendant la semaine de...

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Pourquoi le musée du Prado garde-t-il ses Bosch ?

Le Prado (Madrid) a décidé d’annuler le prêt de deux tableaux de Jérôme Bosch (Le Remède contre la Folie et La Tentation de Saint Antoine) pour une rétrospective consacrée à l’artiste au Noordbrabants Museum dans sa ville natale de Bois-le-Duc aux Pays-Bas — « Jheronimus Bosch – Visions de Génie » jusqu’au 8 mai 2016. Cette volte-face fait suite aux conclusions publiées par le Bosch Research and Conservation Project, dirigé par Jos Koldeweij et Matthijs Ilsink — ce dernier étant co-commissaire de l’exposition qui aura lieu au Noordbrabants Museum —, qui attribuent ces deux tableaux à l’atelier de l’artiste ou à un disciple et non plus à l’artiste lui-même. Le Prado conteste le bien-fondé de ces conclusions, dénonçant des « aspects stylistiques extrêmement subjectifs », et accuse le Noordbrabants Museum d’avoir dérogé aux conditions de l’accord concernant le prêt. L’exposition est annoncée comme l’une des plus importantes consacrée au maître de la Renaissance flamande puisqu’elle a réuni 17 des 24 œuvres de l’artiste connues de nos jours. Les deux musées s’étaient engagés dans une collaboration depuis 2008 avant que cette affaire ne vienne tendre leurs relations. Néanmoins, le Noorbrabandts Museum accueillera deux œuvres prêtées par le Prado, une copie de Bosch et Le Chariot de foin, annoncé comme une pièce majeure de l’exposition et illustrant la couverture du catalogue de...

Tags : , , , , , ,

Le Prado acquiert un Fra Angelico

Le Musée du Prado (Madrid) vient d’acquérir une oeuvre majeure de la Renaissance : La Vierge à la grenade, une détrempe sur panneau élaborée au XVe siècle par Guido di Pietro, dit Fra Angelico. Le tableau en question était l’un des derniers de Fra Angelico encore détenu dans des mains privées, celles de la duchesse d’Albe, décédée en 2014. C’est par un communiqué que le Musée du Prado a annoncé cette acquisition le 20 janvier. Le tableau serait dans un état de conservation remarquable. La transaction s’est élevée à 18 M€ et comprend une donation personnelle de l’héritier de la duchesse d’Albe, son fils ainé Carlos Fitz-James Stuart y Martínez de Irujo — un petit panneau attribué récemment à Fra Angelico par le Musée du...

Tags : , , , ,

ARCO va fêter ses 35 ans dans les musées de Madrid

La foire ARCO retourne à Ifema (Madrid) du 24 au 26 février 2016 pour sa 35e édition. À cette occasion, plusieurs musées de la ville accueilleront divers évènements et expositions réunis sous la bannière « Year 35.Madrid project ». Le projet est sous la direction artistique de Javier Hontoria, en collaboration avec le ministère espagnol de l’Éducation, de la Culture et des Sports. Le Musée d’archéologie, le Musée national d’anthropologie, le Musée naval, le Musée Cerralbo, l’espace Tabacalera, le Musée national du romantisme, la Maison arabe et l’Ambassade de Colombie prennent part au projet, qui mettra en avant des artistes comme Adriano Amaral, Fina Miralles, Rogelio López Cuenca ou Oriol...

Tags : , , , ,

Les œuvres de Juan Muñoz à la Galería Elvira González

La Galería Elvira González, à Madrid, en Espagne, sera l’hôte d’une exposition des œuvres de Juan Muñoz à compter du 14 janvier jusqu’au 12 mars 2016. Juan Muñoz (1953 – 2001) était un sculpteur espagnol, travaillant principalement à partir du papier mâché, de la résine et du bronze. En 2000, l’artiste a été distingué par le Premio Nacional de Bellas Artes d’Espagne, en reconnaissance de sa carrière. Il a été cité comme « le plus important de la première génération d’artistes à atteindre la maturité en Espagne post-franquiste, et l’un des artistes actuels les plus complexes et singuliers.» Ses œuvres sont exposées dans les galeries du musée Guggenheim de Bilbao, du Solomon R. Guggenheim à New York, du Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington DC, de l’Art Institute de Chicago, et de la Tate Modern à Londres. La Galería Elvira González a ouvert en février 1994, fondée par Elvira González, directrice de la Galería Theo durant 30 ans. Des artistes tels que Miquel Barceló, Chema Madoz, Waltercio Caldas, Olafur Eliasson, Robert Irwin, et Robert Mapplethorpe ont rejoint la galerie. Celle-ci fonctionne en lien avec les principaux musées et institutions culturelles et fournit des conseils destinés aux collections privées et publiques. Avec son programme d’exposition, la galerie possède une vaste collection d’œuvres d’artistes du...

Tags : , , , , ,

Ad.