« La Colonne Chromointerférente »

La colonne de Carlos Cruz-Diez part à la casse

La Colonne Chromointerférente, une colonne de six mètres de haut en acier, réalisée par l’artiste vénézuélien Carlos Cruz-Diez a été envoyée à la casse alors qu’elle trônait depuis 1972 devant un lycée de La Roche-sur-Yon en France. L’œuvre, estimée à 200.000 €, devait être mise en entrepôt en attendant sa réfection car son mauvais état présentait des risques de sécurité pour les élèves et le personnel de l’établissement, et c’est par erreur qu’elle a fini à la casse. L’artiste a exprimé son mécontentement au journal Ouest-France : « Pour ceux qui ont demandé la destruction de ma Colonne Chromointerférente (…), l’art n’existe pas et n’a aucun sens. S’il en avait été autrement, l’œuvre aurait été entretenue depuis longtemps. » Il affirme n’avoir jamais imaginé « qu’un tel incident puisse avoir lieu dans un pays que tous considèrent comme cultivé et fervent défenseur des arts. » L’artiste plasticien vit et travaille à Paris, il a exposé à travers le monde et a reçu plus de quinze récompenses pour ses travaux....

Tags : , , , ,

Ad.