« Julian Schnabel »

Dans l’atelier de Julian Schnabel

Une heure en compagnie de Julian Schnabel, qui pour Art Media Agency revient sur son parcours, la série des Plate Paintings, la surface et la matière, le cinéma, le soleil et les ombres… Rencontre à Manhattan. Né en 1951 à New York, ville dans laquelle il vit toujours, Julian Schnabel conserve cette réputation d’artiste indiscipliné. Remarqué très tôt par la critique, mais ne voulant se figer dans aucune figure stylistique, il se fait également connaître du grand public, en 1996, avec son film Basquiat. Depuis, il continue à peindre, sculpter ou réaliser des longs métrages, quand il ne surfe pas non loin de sa villa de Montauk. Julian Schnabel est également architecte d’intérieur… C’est d’ailleurs dans son palais vénitien du West Village, à New York, qu’il nous reçoit. Au cœur du Palazzo Chupi, dans lequel l’artiste a installé son atelier et son appartement. Vue sur l’Hudson…   Au tout début de votre carrière, dans les années 1970, avez-vous eu l’impression d’être proche de mouvements européens comme la Trans-avant-garde italienne ? On peut le penser formellement, mais connaissiez-vous les artistes qui la constituaient, tels Francesco Clemente, Sandro Chia, Enzo Cucchi ou Mimmo Paladino ? En 1982, quand Harald Szeemann assurait le commissariat de l’exposition « Settore Arti Visive », à laquelle j’ai participé à la Biennale de Venise, Francesco Clemente en était l’un des artistes. J’ai pu ensuite le revoir quand Jean-Christophe Ammann nous a exposés à Bâle, en compagnie d’Enzo Cucchi ou de Sandro Chia, et nous avons commencé à nous côtoyer. J’aimais particulièrement le travail de Clemente, notamment à cette période-là, et nous sommes ensuite devenus amis, mais avant cette rencontre, je ne savais pas qui étaient ces artistes.   L’époque était également celle de l’art post-conceptuel et minimal. Y avait-il donc chez vous une réaction à cela ? Vouliez-vous faire...

Tags : , , , , , , , , ,

Venez voir de l’art chez Julian Schnabel

New York, le 14 juin 2013, Art Media Agency (AMA). L’artiste et cinéaste américain Julian Schnabel ouvre un espace d’exposition au rez de chaussée de sa résidence de West Village à New York. Intitulé « Casa del Popolo », du 18 juin au 31 juillet 2013, le lieu présente une première exposition de six peintures de l’artiste britannique Nick Mead, sélectionnées par l’écrivain et curateur May Andersen. Julian Schnabel explique que « c’est la première étape d’un programme qui présentera le travail d’autres artistes, et une opportunité de collaborer avec des gens qui présentent des propositions uniques dans lesquelles je crois. Je voulais ouvrir une partie de ma maison au public pour qu’il puisse vivre une expérience artistique « loin de la foule...

Tags : , , , ,

Ad.