« Johnetta Cole »

AAMD propose la sauvegarde d’œuvres en temps de guerre

The Association of Art Museum Directors (AAMD) a dressé un plan ce jeudi 8 octobre 2015 pour aider les institutions artistiques et culturelles internationales à la protection et à la sauvegarde des rares antiquités, du patrimoine culturel et des trésors artistiques, face aux dommages et à la destruction en cas de conflit généralisé ou bouleversements. AAMD, qui dispose de 242 membres à travers les Etats-Unis, le Canada et le Mexique, offre aux musées et galeries des zones ravagées par la guerre ou sujettes aux catastrophes naturelles, la possibilité de transférer des œuvres d’importance culturelle vers l’une de ses institutions membres, qui se chargera de la garder jusqu’à ce que leur retour et protection sécurisés soient garantis. Les œuvres resteront également la propriété de leur pays d’origine pendant la période de préservation, comme Julian Raby, membre de la section art antique et objets archéologiques d’AAMD, a indiqué « Selon les protocoles, les œuvres que nous garderons ne seront pas la propriété du musée. Leur accès et l’exposition de celles-ci, seront accordés ou non par le dépositaire. » La liste a cependant stipulé que les musées pouvaient effectuer des transferts pour des expositions publiques et pour la recherche si tel est leur souhait. Johnnetta Cole, présidente d’AAMD et directrice du National Museum of African Art, Smithsonian Institution, a déclaré que « Le niveau de destruction et de dommages intentionnels est lamentable et représente une tentative d’éradication de l’identité culturelle combinée à l’assassinat et à la répression des individus. » Julian Raby a également ajouté que « Nous sommes déterminés à travailler avec nos collègues internationaux pour résoudre ensemble cette crise urgente. »...

Tags : , , , , , , ,

Ad.