« installation vidéo »

Le Pavillon coréen à la Biennale de Venise

Du 9 mai au 22 novembre 2015,  le Pavillon coréen de la 56e Biennale de Venise accueille une exposition des œuvres du duo d’artistes Moon Kyungwon et Jeon Joonho, intitulée « Manières de plier l’espace et de voler ». L’exposition consiste en une installation vidéo multi-canaux qui traite de la quête archéologique de la civilisation humaine, mêlant l’histoire à des visions futuristes dans un récit rétrospectif du point de vue d’un futur lointain. L’œuvre se réfère également à la structure institutionnelle et à l’évolution historique de la Biennale de Venise dont l’influence et l’envergure se sont développées au travers d’un paysage socio-politique en mutation. Moon Kyungwon et Jeon Joonho travaillent ensemble depuis 2009 et ont développé un ensemble d’œuvres, dont l’installation vidéo News from Nowhere, saluée par la critique au festival dOCUMENTA (13) de la ville allemande Cassel, largement reconnue depuis...

Tags : , , , ,

Isaac Julien invité dans l’Atrium du MoMA

New York, le 21 novembre 2013, Art Media Agency (AMA). L’artiste et cinéaste Isaac Julien est l’artiste invité dans l’Atrium du MoMA de New York. Son installation vidéo Ten Thousand Waves (2010) est exposée dès le 25 novembre 2013. L’idée de Ten Thousand Waves s’est développée à partir de la déesse chinoise Mazu. Les actrices qui en font partie sont de renommée mondiale, Maggie Cheung et Zhao Tao. L’artiste établit un contraste entre le rapide tumulte urbain et les paysages calmes de fleuves traversés par les rivières de bambous. Il fait référence au film The Goddess réalisé en 1934, dont le personnage principal est joué par Tao dans sa réinterprétation. Julien continue dans ce travail à questionner le monde moderne et l’occidentalisation à travers sa propre perception originale du monde, qui se veut ainsi en vue de faire avancer les choses. Isaac Julien est né en 1960 à Londres et y vit encore. Il est diplômé de la St Martin’s. En 1983, il fonde la Sankofa Film and Video Collective qui s’arrête en 1992 et est cofondateur en 1991 de la Normal...

Tags : , , , , , , ,

Installations vidéos à la galerie Perry Rubenstein

Los Angeles, le 17 octobre 2013, Art Media Agency (AMA). La galerie Perry Rubenstein présente une exposition des œuvres de Candice Breitz du 19 octobre au 30 novembre 2013. La manifestation intitulée « The Woods » marque la première exposition de l’artiste à la galerie, ainsi que le lancement de sa trilogie de vidéos aux États-Unis. L’exposition est composée de trois installations vidéos qui ont pour sujet le rôle de l’enfant en tant que performeur et la performance de l’enfance. L’artiste s’intéresse au mimétisme dans l’individualité dans un travail portant sur la relation infinie entre la vie réelle et la vie « dans la bobine ». Les trois installations vidéos sont intitulées The Audition, The Rehearsal et The Interview et correspondent à la trilogie du show-business, et renvoient au mythe du cinéma. La première vidéo a été filmée à Los Angeles, et la seconde tournée à Mumbai. Ces deux vidéos mettent en scène des acteurs enfants, en les mettant dans la peau de personnages qui devraient normalement être des adultes, leur faisant par exemple jouer le rôle d’un ventriloque. La troisième installation, tournée à Lagos, met en scène deux acteurs adultes qui sont connus sur le continent africain pour jouer des rôles enfantins : Chinedu Ikedieze et Osita Iheme. Candice Breitz, née en 1972 à Johannesburg en Afrique du Sud, vit et travaille à...

Tags : , , , , , , ,

Sydney gagnée par la « Fantasticology » d’Alex Kershaw

Sydney, le 17 septembre 2013, Art Media Agency (AMA). Une exposition d’œuvres d’Alex Kershaw a ouvert ses portes à l’Art Gallery de la Nouvelle-Galles du Sud à Sydney. Intitulée « Fantasticology Tokyo: faults, flesh and flowers », l’installation vidéo à écrans multiples est présentée jusqu’au 10 novembre 2013. L’installation vidéo d’Alex Kirshaw, qui comprend de la céramique brute et cuite au feu de bois, étudie la technique de l’arrangement floral japonais, connu sous le nom d’Ikebana, et son rapport au corps humain. Les vidéos à titre individuel examinent les thèmes qui émergent dans les conversations entre artistes et praticiens de l’Ikebana, et incluent des considérations sur la forme, le choix de l’homme en lien avec l’action et la perfection. Les œuvres sont imprégnées de l’influence du séisme et du tsunami Tōhoku, qui s’est produit en 2011. Le projet est le résultat d’un certain nombre de collaborations artistiques effectuées au Japon et en Australie, qui ont débuté par un séjour de l’artiste à Tokyo en 2011. Alex Kershaw a travaillé avec des artistes dont la céramiste Barbara Campbell-Allen établie à Sydney, Osen Endo et Haruko Hiratsuka de l’École d’Ikebana de Sogetsu, Naohiro Kasuya de l’École d’Ikebana d’Ichiyo, Itoh Teika de l’École d’Ikebana d’Ohara et l’artiste sonore Gail Priest. L’événement s’inscrit dans une série d’autres expositions, actuellement en cours à l’Art Gallery de la Nouvelle-Galles du Sud, notamment « Cloud Landscapes », avec des œuvres de l’artiste Bill Henson jusqu’au 22 septembre 2013, une exposition d’œuvres de Brenda L. Croft jusqu’au 7 octobre 2013, « Sydney Moderns, Art for a New World », également jusqu’au 7 octobre 2013, « A Silk Road, the Sarcophagus of Yu Hong » qui se termine le 10 novembre 2013, « Renaissance to Goya, Prints and Drawings from Spain » jusqu’au 24 novembre 2013, parmi...

Tags : , , , , , , ,

Une installation vidéo panoramique au Whitney Museum

New York, le 30 juillet 2013, Art Media Agency (AMA). Du 19 septembre 2013 au 9 février 2014, le Whitney Museum situé à New York présente une exposition intitulée « From T.J Wilcox: In the Air », qui propose une installation vidéo panoramique, s’étalant sur tout le deuxième étage de l’institution. Revisitant la notion de « cinéma panoramique » popularisée au XIXe siècle, Wilcox utilise la technologie à travers l’art pour produire un environnement cinématique immersif. Le travail de l’artiste explore la narration personnelle et la construction d’une histoire, à partir d’un mélange de faits, mythes, souvenirs, associations et informations. Filmé du studio de l’artiste, qui a une vue sur 360° de Manhattan, au dessus de l’Union Square, « In the Air » présente une narration fantastique de New York. S’exprimant à propos de son œuvre, l’artiste a déclaré : « je voudrais que mon film et mon installation vidéo apparaissent comme la trace visible de mon voyage à travers notre ère de surmédiatisation, mettant en valeurs ces choses qui ont retenu mon attention et capturé mon imagination. » La manifestation propose également des pièces en rapport avec le thème exploré, choisies par l’artise dans la collection permanente du musée, et notamment des travaux de Morgan Fisher, Felix Gonzalez-Torres et Yoko Ono, ainsi qu’un film et une série vidéo dédiée à la mnière qu’ont les artistes de percevoir la ville de New York. L’événement est organisé par Chrissie Iles, Anne et le curateur Joel...

Tags : , , , , ,

Ad.