« Gerhard Richter »

Trois lots phares chez Sotheby’s à Londres

Un trio de peintures a propulsé la vente d’art contemporain de Sotheby’s, le 7 octobre dernier à Londres, vente qui totalisait un montant global de 48 M£ enregistré sur une estimation de 24. La vente a vu partir 91 % des lots. Un diptyque de jeunesse de Gerhard Richter, Garten (1982), est parti à un enchérisseur au téléphone pour 10,2 M£. « Les tableaux de Richter du début des années 1980 ont été sous-estimées pendant longtemps », a déclaré Alex Branczik, le directeur de l’art contemporain de Sotheby’s pour l’Europe. Et d’ajouter : « Ils ont trouvé un niveau adéquat lors de cette vente ». La peinture à l’huile à dominante orange de Basquiat, que l’artiste a réalisée au sommet de sa gloire, en 1982, a été le lot adjugé le plus cher parmi l’ensemble des tableaux présentés lors de cette soirée. Elle a été poussée au téléphone par un collectionneur qui l’a acquise pour 10,6 M£, après avoir été bataillée par quatre personnes dans la salle. Enfin, la troisième œuvre était due à Peter Doig, Grasshopper (1990), enlevée au téléphone pour 5,9 M£. Les enchérisseurs venaient, lors de cette soirée, de 44...

Tags : , , , , ,

Gerhard Richter renie des œuvres de jeunesse

Gerhard Richter refuse de voir une partie de ses œuvres de jeunesse figurer dans son catalogue raisonné. La décision de l’artiste soulève de nombreuses questions sur le pouvoir de l’artiste sur son travail et l’héritage qu’il représente. Richter est né à Dresde et y a grandi. En 1951, il entre à l’École d’Art de Dresde puis il rejoint onze ans plus tard l’école de Düsseldorf. De 1962 à 1968, il réalise des œuvres de type figuratif et réaliste, éloignées de ses créations actuelles. Richter édite actuellement son propre catalogue raisonné, qui devrait comprendre l’ensemble de ses œuvres. Selon le Tagesspiegel, le peintre a néanmoins décidé d’exclure les travaux de sa période ouest-allemande de ce catalogue. La conséquence principale concerne les propriétaires de ces œuvres, car la décision de l’artiste risque d’en diminuer la valeur. Une question d’ordre plus générale est posée par la décision de l’artiste : peut-il lui-même définir les travaux qui peuvent lui être rattachés ou ce travail d’inventaire relève-t-il d’un historien de l’art ? Richter est exposé jusqu’au 27 septembre à musée d’Art Moderne de la ville de...

Tags : , , , ,

Gerhard Richter menace de retirer les œuvres qu’il a prêtées aux musées allemands

L’artiste allemand Gerhard Richter a menacé de retirer les œuvres qu’il a prêtées aux musées allemands, « de les mettre rapidement sur le marché et de les vendre » en réponse au projet de loi de protection du patrimoine culturel allemand. A la suite de Georg Baselitz, Gerhard Richter est le second artiste allemand à s’opposer au projet de loi du gouvernement. À la différence de son compatriote, il n’a pas encore retiré les œuvres des musées allemands où elles sont exposées, arguant qu’il était encore trop tôt. Si elle est ratifiée, cette loi donnera à l’État la possibilité de restreindre l’exportation de certains objets d’art allemands. Tout propriétaire d’un objet d’art allemand datant de plus de 50 ans ou dont la valeur est supérieure à 150.000 € devra le déclarer au ministère de la Culture afin d’obtenir une licence d’exportation. C’est cette dernière qui permettra à l’artiste ou au propriétaire de vendre l’objet à l’étranger. Si l’œuvre est classée par la commission compétente comme un « héritage culturel national significatif », elle ne pourra être vendue. La ministre de la Culture, Monika Grütters, défend ce projet car il permettrait d’inventorier et de préserver le patrimoine culturel allemand. Georg Baselitz a retiré des œuvres qui avaient fait l’objet d’un prêt aux musées allemands : le Kunstsammlungen Chemnitz et le musée Albertinum de Dresde ont dû rétrocédé de nombreux travaux de...

Tags : , , , , , ,

Vente du soir d’art contemporain chez Sotheby’s Londres

Sotheby’s Londres organisera sa prochaine vente du soir d’art contemporain le 10 février. À l’affiche de cette vente aux enchères figurent d’importants travaux de maîtres de l’après-guerre, tels que Two Studies For Self-Portrait de Francis Bacon, estimé entre 13 et 18 M£, ainsi qu’une peinture abstraite de Gerhard Richter, estimée entre 14 et 20 M£. D’autres œuvres mise en vente incluront des sculptures de Thomas Schütte et Juan Muñoz, encore jamais vues aux enchères, ainsi que des réalisations d’Andy Warhol, Cy Twombly, Yves Klein, Georg Baselitz et Jeff Koons. Le montant total de la vente est estimé entre 89,7 et 127,1 M£, la plus haute estimation jusqu’à présent pour une vente d’art contemporain chez Sotheby’s Londres. Le 12 février, une vente aux enchères pour soulever des fonds destinés à l’éducation des enfants au Bangladesh, en Indonésie et au Népal sera organisée. L’évènement se nomme « 1 in 11 » et fait partie d’une campagne internationale lancée plus tôt cette année par la FC Barcelona Foundation, Reach Out to Asia et UNICEF. 17 œuvres données par des artistes tels que Takashi Murakami et Damien Hirst y seront...

Tags : , , , , , ,

Gerhard Richter à l’honneur pour l’ouverture du nouvel espace de Marian Goodman à Londres

Marian Goodman inaugure son nouvel espace londonien avec une exposition de l’artiste allemand Gerhard Richter, visible jusqu’au 20 décembre 2014. La galerie, qui possède déjà des espaces à New York et à Paris, ouvre une troisième galerie dans le quartier de Soho à Londres, en passe de devenir lieu phare de la scène contemporaine londonienne. Marian Goodman représente Gerhard Richter depuis les années 1980 et cette exposition rassemble plus de quarante œuvres de l’artiste, y compris de nouvelles toiles, Strip, Flow et Doppelgrau aux côtés de peintures réalisées lors des quinze dernières années. La dernière rétrospective de Richter à Londres avait été organisée  en 2011 à la Tate Modern. En 2013 l’artiste a établi un record  aux enchères pour un artiste vivant, avec une œuvre datant de 1968 atteignant les 37 M...

Tags : , , , , ,

Ad.