« Gagosian »

Shanghai : 84 galeries internationales exposeront à ART021

La foire ART021, ou Shanghai Contemporary Art Fair, lancera sa 4e édition du 10 au 13 novembre au Shanghai Exhibition Center. Quatre-vingt quatre galeries internationales y participeront, dont la David Zwirner Gallery qui se joindra à l’événement pour la première fois. La section la plus importante de la foire, intitulée « Main Galleries », comptera 64 exposants spécialisés en art du XXIe siècle, dont 15 nouvelles galeries. On y retrouvera la galerie Massimo De Carlo, la Galleria Continua, la De Sarthe Gallery, la Gallery Exit, Gagosian ou encore Hauser &...

Tags : , , , , , , , , , ,

L’artiste américaine Taryn Simon expose aux Nations-Unies

La talentueuse Taryn Simon, représentée aux États-Unis par la galerie Gagosian, expose aux Nations-Unies, à New York. Les photographies grand format de la série de l’artiste américaine, Paperwork and the Will of Capital, sont présentées jusqu’au 25 septembre et font référence aux accords politiques, aux contrats, traités et décrets qui influencent les systèmes gouvernementaux et économiques. L’exposition coïncide avec la prochaine conférence générale des...

Tags : , , , ,

Damien Hirst de nouveau chez Gagosian

Damien Hirst et la galerie Gagosian ouvrent une nouvelle page de leur histoire après une parenthèse de quatre années, pendant laquelle l’artiste britannique a été représenté par la galerie de Jay Jopling, White Cube. Un pari audacieux de la part de Gagosian ? Bien que la demande pour les œuvres de l’artiste britannique reste forte et que l’intérêt des collectionneurs ne se dément pas, certains analystes du marché rappellent qu’après la vente organisée chez Sotheby’s en 2008 (Beautiful Inside My Head Forever) on lui reprochait d’inonder le marché — ce qui avait provoqué un recul de sa cote. À cela s’ajoute une étude selon laquelle certaines œuvres de l’artiste, contenant du formol pour la conservation d’animaux morts, libéreraient des gaz toxiques. Une affirmation toutefois nuancée par le fait que cette émission ne présente aucun danger pour les visiteurs du musée. Cependant, des spécialistes annoncent que la cote de l’artiste va grimper à mesure qu’il s’affirme comme un artiste historique. C’est sans doute le pari de Larry Gagosian. La galerie Gagosian présentera un stand consacré à Damien Hirst dans le cadre de la prochaine Frieze à New York. Millicent Wilner, la directrice de Gagosian à Londres livre quelques détails de ce projet : « Ce sera une présentation classique — un requin, un Instrument Cabinet, un Medicine Cabinet, et une Butterfly Painting. Nous tenions à le présenter de la manière dont les gens se représentent...

Tags : , , , , ,

Larry Gagosian et John Berggruen ouvrent deux nouveaux espaces à San Francisco

Larry Gagosian et John Berggruen ouvrent deux nouveaux espaces côte à côte à San Francisco en face de la nouvelle entrée du San Francisco Museum of Modern Art (SFMoMA). Pour la galerie Gagosian, le design a été confié à Kulapat Yantrasast — qui s’occupe aussi du projet d’extension de l’Asian Art Museum — et l’ouverture est prévue pour le 18 mai 2016. Une exposition inaugurale est prévue sur le thème de la relation entre la sculpture moderne et contemporaine et le dessin, réunissant, entre autres, des œuvres de Picasso ou Joe Bradley. Sur l’ouverture prochaine de cette nouvelle galerie, Larry Gagosian a déclaré : « San Francisco accueille certains des plus grands collectionneurs et certaines des plus grandes collections d’art contemporain au monde. Avec l’ouverture de Gagosian San Francisco, nous sommes excités à l’idée de participer de plus près à cette scène artistique vivante et intense grâce à notre programmation dynamique d’expositions et...

Tags : , , ,

Accord temporaire trouvé dans l’affaire du buste de Picasso

Un buste de femme de Picasso — représentant Marie-Thérèse Walter, muse et maîtresse de l’artiste, une sculpture réalisée en 1931 — fait l’objet d’une dispute. La pomme de discorde ? Le propriétaire. En effet, Larry Gagosian et un membre de la famille royale qataris revendiquent tous deux la possession de l’oeuvre. Les deux parties affirment que l’oeuvre leur a été vendue par la fille de Pablo Picasso et Marie-Thérèse Walter, Maya Widmaier-Picasso. Du côté Gagosian, l’oeuvre a été achetée pour 106 M$ avant d’être revendue à un collectionneur new-yorkais dont l’identité est tenue secrète. Du côté qatari, c’est un agent de la Pelham Holdings, qui avance avoir conclu un accord avec Mme Widmaier-Picasso pour acheter l’oeuvre en novembre 2014 pour un montant de 38 M€. Pelham affirme avoir acheté le buste au nom du Cheikh Jassim bin Abdulaziz al-Thani, marié à Sheika al Mayassa bint Hamad bin Khalifa al-Thani, présidente de l’Autorité des Musées Qataris. Pourtant, avant que la vente ne soit conclue, l’avocat de Mme Widmaier-Picasso a demandé, au mois d’avril dernier, que la vente soit annulée au motif que sa cliente souffrait d’une « déficience mentale » provoquée par des problèmes de santé, et qu’elle n’était pas en capacité de valider la transaction. Pelham poursuit Mme Widmaier-Picasso afin de faire valoir l’acte de vente original et a obtenu un ordre de la cour lui interdisant de déplacer la sculpture. Une décision à laquelle Mme Widmaier-Picasso a fait appel. En attendant que la justice règle l’affaire, il a été convenu entre les deux parties que la statue sera placée à la galerie Gagosian, mais ne pourra être déplacée sans que la partie adverse ne soit préalablement...

Tags : , , , , , ,

Ad.