« Fons Hof »

Fons Hof : « Art Rotterdam, une petite foire très active »

Direction les Pays-Bas pour la 18e édition d’Art Rotterdam, qui se tiendra du 9 au 12 février prochains. Une vision internationale, une perspective européenne… Rencontre avec Fons Hof, directeur de la foire. Dédiée à la scène émergente et aux jeunes talents de l’art contemporain, Art Rotterdam accueille une centaine de galeries néerlandaises et européennes. La foire est présente au sein de la fabrique Van Nelle, vaste bâtiment industriel de style moderniste, construit entre 1925 et 1931, et aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le directeur d’Art Rotterdam, Fons Hof, détaille pour Art Media Agency les spécificités de la foire et les nouveautés de l’édition 2017. Pouvez-vous nous présenter les temps forts d’Art Rotterdam ? Pour cette 18e édition, nous attendons une centaine de galeries qui se répartissent entre la section principale et la section New Art. Art Rotterdam défend la scène nouvelle et émergente de l’art contemporain. Tout en restant à l’échelle européenne, son orientation est internationale. Le comité de sélection choisit les galeries sur la base de leur programmation et de leur orientation internationale. Celles-ci sont, pour la majorité, établies aux Pays-Bas, avec 40 % de participation étrangère pour la section principale et 20 % pour la partie New Art. La sélection de la section New Art, réservée aux galeries de moins de sept années d’existence, est confiée à Natasha Hoare, curatrice au Witte de With Center for Contemporary Art de Rotterdam. Dans les ateliers de l’usine Van Nelle, la section Intersection accueille pour la troisième année des installations et performances d’artistes ou portées par des structures non commerciales. Pour la cinquième année, le fonds Mondrian présentera l’exposition « Prospects & Concepts », autour du travail de 66 jeunes artistes qui ont reçu du fonds une aide en 2015. Le conservateur est Stijn Huijts, directeur du Bonnefanten Museum...

Tags : , , , , ,

Ad.