« Fondation Marguerite et Aimé Maeght »

Gérard Garouste à la Fondation Maeght

Du 27 juin au 29 novembre 2015, la Fondation Marguerite et Aimé Maeght, à Saint-Paul de Vence, en France, accueillera l’exposition « En chemin », consacrée à Gérard Garouste. L’exposition rassemblera près de 80 tableaux, sculptures et dessins qui exploreront les mythes et contes classiques et modernes chers à l’artiste, parmi lesquelles se trouveront ses carnets de croquis et plusieurs de ses œuvres inédites réalisées pour cet événement. Le fil de cette exposition est un ensemble d’associations et de correspondances libres entre la littérature, l’histoire de l’art, les textes sacrés et ses portraits de famille pensées par Gérard Garouste, retraçant son parcours sur un mode rétrospectif tout en rendant compte de l’actualité de sa création, attachée aux réagencements iconographiques et à l’anamorphose. Né à Bourg-la-Reine en 1946, Gérard Garouste est un artiste pluridisciplinaire, à la fois peintre, sculpteur, créateur d’installations, décorateur de théâtre, comédien, dramaturge et auteur d’une autobiographie, L’Intranquille : Autoportrait d’un fils, d’un peintre, d’un fou, publiée en 2009. Il a étudié aux Beaux-Arts de Paris avant d’exposer dans plusieurs galeries en France, en Allemagne, en Italie et lors d’une exposition personnelle qui lui a été consacrée au Centre Pompidou en 1988. Il vit et travaille actuellement en Normandie et à Paris. Située à Saint-Paul de Vence, dans la région de Nice, la Fondation Marguerite et Aimé Maeght est une fondation privée d’art contemporain reconnue d’utilité publique, inaugurée en 1964. Possédant une des plus riches collections européennes de peintures, sculptures et œuvres graphiques du XXe siècle, elle accueille environ 200.000 visiteurs par...

Tags : , , , , ,

« 50 Artistes, une collection » à la Fondation Maeght

Saint-Paul, le 19 septembre 2011, Art Media Agency (AMA). La Fondation Marguerite et Aimé Maeght fête l’anniversaire de sa Société des Amis avec une exposition regroupant la collection réunie au fil des années par ce comité. Du 17 décembre 2011 au 18 mars 2012, c’est 45 ans d’acquisitions qui s’affichent à la Fondation Maeght, retraçant ainsi l’histoire de l’art de ses dernières décennies. Olivier Kaeppelin, commissaire de l’exposition et directeur de la fondation depuis le printemps dernier, déclarait à propos de cet événement :  « Cette collection dans la collection, qui donne une vision des grandes questions posées par l’art sur l’individu, les idées et les formes depuis près d’un demi-siècle, est présentée pour la première fois dans son intégralité à l’occasion de cet anniversaire ». La manifestation a pour objet également de célébrer l’amitié, une valeur qui a guidé Marguerite et Aimé Maeght dans leurs rapports à l’art et avec les artistes. Adrien Maeght, président de l’institution, soulignait ainsi que « l’amitié a toujours été et sera toujours au cœur de la Fondation Maeght et de ses collections ». La Société des Amis regroupe aujourd’hui plus de 1.000 adhérents. Elle appuie par ses actions le travail de la fondation et aide cette dernière dans ses acquisitions. Grâce à elle, c’est une véritable collection qui existe et vit au sein de l’institution. Parmi les œuvres exposées lors de « 50 Artistes, une collection » on pourra notamment voir le travail de Jean-Michel Alberola, Pierre Alechinsky, Arman, Eduardo Arroyo, Balthus, Miquel Barcelo, Erro, Lars Fredrikson, Wolfgang Gäfgen, Jean Le Gac,  Brice Marden, Henri Michaux, Pierre Soulages ou encore Vladimir...

Tags : , , , , ,

Fondation Maeght : Rétrospective Eduardo Chillida

Saint-Paul-de-Vence, le 14 juin 2011, Art Media Agency (AMA). La fondation Marguerite et Aimé Maeght propose du 26 juin au 13 novembre 2011, une rétrospective d’Eduardo Chillida, ami de longue date de la famille Maeght. L’exposition réunit 140 œuvres — 80 sculptures et 60 œuvres sur papier — appartenant aux deux familles, ainsi qu’à la Fondation, dont certaines n’ont jamais été présentées au public. Eduardo Chillida est né en 1924 à Donastia-San Sebastián au Pays Basque espagnol et mort en 2002 au Monte Igueldo. Il a travaillé avec de nombreux matériaux, mais est surtout célèbre pour ses sculptures monumentales de métal. Gaston Bachelard le définissait comme le « sculpteur devenu forgeron. » Cette exposition cherche à faire ressentir au spectateur toute la poésie de l’œuvre d’Eduardo Chillida. Il avait un jour écrit : « Je n’ai jamais cherché la beauté. Mais quand on fait les choses comme il faut les faire, la beauté peut leur arriver. » Faite tout d’abord sous la forme d’un parcours chronologique permettant de comprendre l’évolution du travail de l’artiste, il est ensuite laissé au spectateur le loisir d’apprécier les sculptures dans le cadre architectural de la fondation, les deux étant intimement liés. Certaines œuvres de l’artiste ont été réalisées dans les ateliers du Mas Bernard de la fondation. La famille Chillida passait souvent beaucoup de temps avec la famille Maeght à parcourir les lieux, admirant les œuvres. Eduardo Chillida a été exposé dès l’ouverture de la fondation et le fait de lui accorder cette rétrospective n’est pas sans ironie, étant donné qu’il était à l’époque le plus jeune des artistes en présence. Cette rétrospective marque l’amitié d’une vie entière. Ignacio Chillida, fils de l’artiste et commissaire de cette exposition, l’a réalisée à l’image de son...

Tags : , , , , , , , , ,

Jean de Loisy nouveau Président du Palais de Tokyo?

Paris, le 20 mai 2011, Art Media Agency (AMA). Il se pourrait que Jean de Loisy prenne la présidence du Palais de Tokyo. En 2009, Olivier Kaeppelin, ancien Président avait été sélectionné pour son projet de réhabilitation du Palais de Tokyo. Il a récemment décidé de rejoindre la Fondation Maeght au sein de laquelle il exerçait déjà la fonction de membre du conseil d’administration. Kaeppelin prendra ses nouvelles fonctions à partir de juillet 2011. Il faut d’urgence un nouveau directeur à la fondation aux vues de la situation conflictuelle régnant entre les deux petites-filles d’Aimé Maeght, Yoyo et Isabelle. Les candidats au titre sont Hans Ulrich Obrist, Jean de Loisy et Jean-Hubert Martin, mais il semblerait que de Loisy soit le favori. Celui-ci devra reprendre le projet de réhabilitation où Kaeppelin l’a laissé. Il s’agit de réaménager un lieu de 9.000 m2 destiné à être un centre d’art adjacent à celui dirigé par Marc-Olivier Wahler. L’inauguration est prévue pour avril 2012 et l’espace sera destiné à l’exposition d’artistes français d’importance, négligés par les grands musées. L’idée est originale, cela devrait favorise les visites. Le cabinet d’architectes Lacaton et Vassal est en charge de la gestion des travaux. Les rumeurs courent sur le fait que ce soit Jean de Loisy. La raison principale est que celui-ci est actuellement sur le devant de la scène, par conséquent son image fait de lui un candidat de premier choix. De Loisy est le commissaire d’exposition de l’actuelle et très médiatisée « Monumenta » d’Anish Kapoor au Grand...

Tags : , , , , , ,

Ad.