« convention »

La convention du Symev examine l’avenir des maisons de ventes aux enchères

Le 2 décembre, la convention du Symev organisée à l’Automobile Club de France avait pour thème « La maison de ventes : quel avenir pour demain ? » À cette occasion, Maître Jean-Pierre Osenat, réélu président du Symev pour une durée de trois ans, a présenté les problématiques actuelles autour des maisons de ventes aux enchères. Celui-ci s’est prononcé contre la nouvelle réforme : le 17 décembre, le ministre des Finances Emmanuel Macron présentera devant le conseil des ministres le projet de loi relatif à une réforme des professions dites réglementées. Il prévoit, notamment, la fusion des métiers de commissaire-priseur et d’huissier de justice. Néanmoins, Maître Jean-Pierre Osenat reconnaît être favorable au concept de regroupement, même si selon lui, la répartition spécifique des commissaires priseurs en neuf chambres régionales est un paradoxe. La table ronde n°1 abordait le sujet de « La maison de ventes : un nouveau lieu de vie ». Cette table ronde imaginait comment les maisons de ventes pouvaient accueillir des expositions, conférences et évènements pour devenir des lieux de convivialité dotés d’un espace culturel. Stéphane Corréard a expliqué que la maison de ventes devait être un acteur de l’éco-système de l’art au sens large et devait être complémentaire des autres acteurs du marché. Pour cette raison, il avait décidé d’organiser l’événement de sa nouvelle maison de ventes le soir du vernissage de la Fiac. La question centrale, qui est de savoir comment attirer le public, a été soulevée par Christophe Delavaut de Drouot, ce dernier ayant décidé de participer à l’événement des Nuits Blanches, durant lequel Drouot était ouvert de 18h à 3h du matin. Afin de transformer les maisons de ventes en lieux chaleureux et accueillants, certains ont eu des idées atypiques, comme Lucie-Eléonore Riveron, qui a élargi les horaires d’ouverture et implanté un bar à...

Tags : , , , , ,

La galerie Emmanuelle Rousse à la cité de la mode et du design

Paris, le 19 février 2013, Art Media Agency (AMA). La Galerie Emmanuelle Rousse expose ses artistes à la Cité de la Mode et du Design dans le cadre de la 11e Convention France Maghreb. Cet événement a lieu le 8 mars 2013. La galerie réunit des artistes « qui s’interrogent sur l’identité individuelle ou collective dans notre société contemporaine. » Lors de cette manifestation les artistes Delphine et Élodie Chevalme présenteront Papiers ordinaires, série 3 Zistwar dé France d’après Le Radeau de la Méduse de Théodore Géricault, Eugénie Fauny : Printemps arabe, un scotch-art réalisé spécialement pour l’événement, Amélie Lengrand : La jeune fille à la perle, Charlotte Combe : Icône, Cynthia Chazal : Avarice, Juliette Clovis : La femme zèbre, Lou Ros : BD, Marie-Laure Morin : Le pendentif, Nushka : Femme dans l’escalier, Sophie Sigorel : La terre Brûlée et Xavier Jallais : Autographie2. La Convention France Maghreb réunit des délégations originaires de six pays et regroupe des entreprises, des associations, des cadres, des institutionnels et des médias. Elle constitue un espace de débat et de...

Tags : , , , ,

États-Unis, Grèce, vers un accord contre le trafic de biens culturels

Athènes, le 19 juillet 2011, Art Media Agency (AMA). Le 17 juillet 2011, la Grèce et les États-Unis ont signé un accord visant à réguler les importations et exportations de biens culturels. La convention interdit les importations illégales de biens culturels volés sur des sites archéologiques ou issus de transactions irrégulières et illégales. Pour atteindre ce but, le dispositif suivant a été mis en place, la Grèce doit certifier tout objet d’art sortant de son territoire. Si le bien culturel n’est pas assorti d’un certificat émanant des autorités grecques, les États-Unis considéreront l’import comme illégal. Le champ d’application de cet accord est restreint aux biens culturels datés antérieurement au XVe siècle. Les autorités grecques en ont profité pour souligner le fait que le trafic de biens culturels sévit encore largement de nos jours. La crise grecque et le manque de moyens n’arrangeant rien, cette convention est un bon moyen de protéger le patrimoine de cette civilisation qui a fortement influencé le monde...

Tags : , , , , , , ,

Ad.