« concours »

Lynda Laird : prix du Concours Étudiant Fondation Louis Roederer

Le jury Planche(s) Contact, présidé par Bettina Rheims, a attribué le prix 2016 à la photographe britannique Lynda Laird (The London College of Communication) pour son œuvre L’amour lui-même doit s’endormir. Pour cette série, l’artiste s’est intéressée aux Franciscaines, un ancien orphelinat bientôt transformé en musée. La photographe a choisi d’immortaliser ce lieu avant sa réhabilitation, comme pour saisir les traces indicibles de la présence des âmes qui l’ont habité. Le jury a salué la délicatesse de la proposition de Lynda Laird, qui reçoit une bourse de 5.000 €. Nouveauté cette année avec le Prix du Public, d’une valeur de 3.000 €, décerné à Vincent Marcq (ENSP Arles). Le travail de Lynda Laird sera exposé dans le cadre du Festival Planche(s) Contact. À l’issue du Festival, les tirages photographiques rejoindront la collection publique et photographique de la Ville de...

Tags : , , , , ,

Sophie Jung lauréate du ING Unseen Talent Award 2015

Unseen and ING a attribué le ING Unseen Talent Award 2015 à la photographe Sophie Jung  pour la première édition du prix, à Amsterdam. La récompense doit offrir aux photographes belges, hollandais et luxembourgeois l’opportunité de présenter leur travail à une échelle internationale. Avec le prix, Sophie Jung reçoit un financement de 10.000 € en soutien à sa carrière. Le jury rassemblait des photographes et des experts tels que Frits Gierstberg (conservateur au Nederlands Fotomuseum, à Rotterdam), Kaat Celis (ancien responsable de la photographie pour le journal De Morgen et fondateur de la société Sluitertijd), Sanne ten Brink (conservateur en chef de la ING Collection), Duncan Forbes (directeur et conservateur du Fotomuseum Winterthur) et Paul di Felice (co-directeur des éditions Café Crème et du European Month of Photography Luxembourg, enseignant à l’Université du Luxembourg). Les finalistes sélectionnés pour le ING Unseen Talent Award ont passé les deux derniers mois à travailler sur le thème « Pour qui sommes-nous ici ? ». Les œuvres de Sophie Jung se sont distinguées par les approches novatrices de la temporalité des images, alors qu’un certain nombre de ses œuvres revenait sur l’époque de la photographie analogique mais en y mêlant des médiums comme le dessin et des compositions sonores. L’artiste belge Lara Gasparottoa remporté le Prix du Public à partir des votes en ligne. Les œuvres de tous les finalistes seront exposées à la Neumünster Abbey, à Luxembourg, au printemps...

Tags : , , , , , ,

Foam Magazine présente les lauréats Talent Call à Paris

Foam Magazine organise du 11 novembre au 20 décembre 2015 à l’Atelier Néerlandais à Paris une exposition à l’issue du concours « Talent Call » sélectionnant à l’international l’œuvre de 21 jeunes photographes de moins de 35 ans. Le magazine organise comme à chaque printemps un concours destiné à promouvoir l’œuvre de jeunes photographes, âgés de 18 à 35 ans. Les travaux de ces jeunes artistes ont d’abord fait l’objet d’expositions à Amsterdam en juin et septembre dernier avec Useen Photo Fair. L’exposition parisienne aura lieu du 11 novembre au 20 décembre à l’Atelier Néerlandais de Paris dans le 7e, suivi de conférences le 13 novembre et 4 décembre. Elle se tiendra en février à Bruxelles. Talent Call a reçu 1208 candidatures représentant 67 pays différents, pour finalement n’en retenir que 21. Il représente un tremplin pour la carrière de ces artistes qui verront leurs œuvres publiées dans la prochaine édition du Foam Magazine Talent Issue. Leurs nationalités sont aussi variées que le type de photographie présentée, dressant selon le magazine « un état des lieux de la photographie. » Le comité de sélection constitué par les éditeurs ont pour critère la qualité visuelle, la créativité et le concept sous-tendu dans la série. Foam Magazine est une publication basée à Amsterdam et spécialisée dans la photographie internationale. Il publie trois fois par an autour d’un thème...

Tags : , , , , , , ,

Annonce des finalistes pour le projet du Guggenheim d’Helsinki

La Solomon R. Guggenheim Foundation a annoncé les noms des six finalistes du concours qu’elle a lancé afin de déterminer l’architecte qui sera en charge de la réalisation de son nouveau musée à Helsinki, en Finlande. La compétition a attiré 1.715 projets, qui ont été proposés aussi bien par des cabinets émergents que par ceux de premier plan. Les finalistes sont issus de sept pays, et reflètent l’évolution du rôle des musées au XXIe siècle, autour d’une grande diversité d’approches. Les projets choisis l’ont été à l’unanimité par un jury indépendant de onze membres. Les équipes finalistes sont : AGPS Architecture Ltd. (Zurich, Suisse et Los Angeles, États-Unis), Asif Khan Ltd. (Londres, Royaume-Uni), Fake Industries Architectural Agonism (New York, États-Unis ; Barcelone, Espagne et Sydney, Australie), Haas Cook Zemmrich STUDIO2050 (Stuttgart, Allemagne), Moreau Kusunoki Architect (Paris, France) et SMAR Architecture Studio (Madrid, Espagne et Australie). Les noms des participants étaient inconnus du jury, qui n’avait à disposition qu’un numéro de candidature. Tandis que les délibérations sont encore en cours, les entreprises à l’origine de chaque projet n’ont pas été dévoilées ; le jury et le public ne connaîtront l’entreprise qui se cache derrière chaque projet uniquement une fois que le vainqueur aura été...

Tags : , , , , ,

La Cultural Landscape Foundation à la rescousse d’installations artistiques en danger

La Cultural Landscape Foundation a annoncé sa sélection de onze installations artistiques extérieures américaines en danger de dégradation, pour son projet intitulé « Landslide 2014: Art and the Landscape ». L’édition 2014 du compendium annuel organisé par la fondation était consacrée à un type bien particulier de paysage culturel : les œuvres d’art intégrées à un paysage, ou créées spécifiquement pour un paysage donné. Les finalistes ont été choisis parmi 100 dossiers. Parmi les projets retenus figurent The Watts Towers, réalisées par Simon Rodia, en Californie, un groupe de 17 sculptures de ciment incrustées de coquillages, de tessons de céramique, de tuile et de verre ; The Heidelbery Project réalisé par Tyree Guyton dans le Michigan, rassemble des maisons, des voitures et des arbres décorés avec des objets du quotidien peints dans des couleurs lumineuses  ou encore The Noah Purifoy Outdoor Desert Art Museum, qui est une collection de sculptures en Californie. La maison, le studio, et le parc de sculptures réalisés par l’artiste Noah Purifoy sont installés dans un espace de 40.000 m² dans le désert. Niveau installations urbaines, Opus 40 par l’artiste Harvey Fite à New York est une œuvre abstraite monumentale de 26.000 m² faite de décombres et le 70th Street Garden, réalisé par l’architecte paysagiste britannique Russel Page à New York, est un jardin visible de la rue, mais impénétrable par le public, tandis que le Wells Petroglyph Preserve au Mexique rassemble 8.000 photographies d’art rupestre créé durant plus de 7.500 ans, sur le plus grand site de pétroglyphes de l’État. Greenwood Pond dans l’Iowa est une installation extérieur de Mary Miss ; une œuvre Untitled de Robert Morris à Washington est une série de cercles concentriques en pente constitués d’herbe, qui descendent dans une carrière de graviers ; plusieurs sculptures d’Athena Tacha sont composées de lumière LED, de briques,...

Tags : , , , ,

Ad.