« Collection David Bowie »

Collection David Bowie : la folie Memphis

Retour sur l’un des courants majeurs du design, à l’occasion de la vente de la collection David Bowie, chez Sotheby’s à Londres. De très chères enchères pour un ensemble de meubles et objets réalisés par le groupe Memphis. L’industrialisation du XIXe siècle fait entrer l’Europe dans l’ère de la mécanique. L’appel à la modernité du futurisme italien offre une vision poétique des métropoles contre les conventions de la société et de l’art italien d’alors. L’idée de rupture et de négation du passé pour un élan moderniste jalonnera l’art du XXe siècle. 1968 fait entrer le monde dans une post-modernité caractérisée par une attitude intellectuelle remettant en cause les limites séparant le champ esthétique du domaine utilitaire. C’est aussi une manière d’atteindre l’idée d’art total. Cette idée se répand avec les courants artistiques modernes que sont le futurisme, le suprématisme, le constructivisme. Sont alors créés des meubles projetant une véritable réforme de l’art de vivre. Rappelons à cet égard le pouvoir que l’objet a sur l’homme. Alors que les années d’après-guerre introduisent l’adage « le beau au service de l’utile », les années post-modernes tendent à une esthétisation complète du monde grâce à des objets manufacturés et lisses. Le post-modernisme initie cette réflexion sur le statut même des objets. Cette remise en question des propriétés fonctionnelles du design s’inspire du culte de l’objet et propose des meubles dont la fonction s’efface au profit de la forme. L’anti-design et le design radical italien adoptent cette tendance. Les années 1970-1980 sont marquées par les groupes Memphis ou Alchymia, dont les créations en mélaminé s’adressent plutôt à une clientèle élitiste. Le choc pétrolier de 1973 incite une nouvelle réflexion politique, économique et écologique. De ce fait, il remet en cause les méthodes de production. L’instabilité économique qui règne alors engage une critique de...

Tags : , , , , , , , , , ,

Ad.