« Bourse »

A Blade of Grass annonce les bénéficiaires de la bourse 2016

A Blade of Grass, une association soutenant les artistes dont les oeuvres ont une portée politique et sociale, a annoncé les bénéficiaires de la bourse dédiée au Socially Engaged Art. La bourse est octroyée à 5 artistes et à 3 collectifs prévoyant une dotation de 20.000 $ et donnant accès aux ressources de l’association. Les bénéficiaires pour l’année 2016 sont : Xenobia Bailey, Black Quantum Futurism, Courtney Bowles et Mark Strandquist, Chinatown Art Brigade, Joseph Cuillier, Simone Leigh, Rulan Tangen et Frances Whitehead, et Rebecca Mwase et Ron Ragin. Le collectif Rebecca Mwase et Ron Ragin reçoivent quant à eux une bourse financée conjointement par A Blade of Grass et le David Rockefeller Fund pour leur projet Freedom Chamber présentant des sculptures sonores évoquant les expériences d’individus emprisonnés à la Nouvelle-Orléans. La directrice de A Blade of Grass, Deborah Fisher s’est exprimée sur les choix de l’institution : « Ce sont des artistes qui changent l’art, ses destinataires, et sa fonction. Nous entretenons ces artistes de manière à accroître l’impact et la visibilité de leur travail, afin de mieux comprendre leur valeur au regard des discours sur l’art contemporain et de la culture en...

Tags : , , , ,

Marianne Le Galliard, lauréate de la bourse de recherche de la Fondation Louis Roederer 2015

C’est Marianne Le Galliard, docteur en histoire de l’art de l’Université de Paris Panthéon-Sorbonne, dont le sujet de thèse portait sur Jacques-Henri Lartigue et Richard Avedon, qui reçoit pour l’année 2005 la Bourse annuelle de recherche de la Fondation Louis Roederer, du nom de son grand mécène. Cette Bourse pour la photographie a été créé il y a neuf ans en partenariat avec la BnF (Bibliothèque nationale de France). Cette année, c’est Marianne Le Galliard qui se voit attribuer les 10 000 euros pour son projet de recherche sur les photographies du magazine de mode américain Harper’s Bazaar entre les années 1927 et 1975, dont la collection complète se trouve à la BnF au département Droit, économie, politique. Marianne Le Galliard est archiviste à la Fondation Hartung-Bergman d’Antibes et conseillère scientifique de plusieurs fondations culturelles. Avec ce projet autour d’un magazine illustré par de célèbres photographes, elle : « entend démontrer que cette revue est bien plus qu’un magazine de mode. C’est l’un des grands producteurs d’images emblématiques du XXe siècle constitutives de notre culture visuelle contemporaine. Il s’agira pour moi de proposer une définition de la photographie telle que le Harper’s Bazaar l’a construite et développée au fil de ces 50 années de publication. » La Fondation Louis Roederer est un important mécène engagé dans les expositions photographiques de la BnF et soutenant, à travers cette bourse, l’avancée des travaux scientifiques sur la...

Tags : , , , ,

La NYFA octroie une bourse à 95 artistes new-yorkais

Le 22 juillet 2015, la New York Foundation for the Arts (NYFA) a annoncé le nom des 95 artistes originaires de l’État de New York qui bénéficieront de son programme de bourse annuel. Le montant alloué à chacun est de 7.000 $. Le programme a vocation à soutenir les artistes de l’État de New York. 15 disciplines sont représentées parmi lesquelles la peinture, la vidéo et les créations interdisciplinaires. Cette année, ce sont 2.606 candidats qui ont proposé leurs travaux à la fondation, dans le but de bénéficier du programme de bourse. L’artiste Bill Cheng, qui fait partie des lauréats, a affirmé : « ce que je trouve le plus important en tant qu’artiste, c’est le fait que l’on reconnaisse que mon travail a du potentiel ». Au total, 642.000 $ seront octroyés à des artistes new-yorkais pour leur permettre de « créer librement, soutenir leur communauté, inspirer leur public et rendre notre société plus riche dans le cadre de ce programme », selon les mots de Michael L. Royce, le directeur de la NYFA. Depuis son lancement en 1985, ce programme a distribué plus de 27 M$ à 4.000 artistes...

Tags : , , , , ,

Les actions du marché de l’art mondiales déclinent selon Skate’s

Skate’s a publié une étude du marché qui fait état du déclin de la valeur des parts boursières de nombreuses entreprises sur le marché de l’art mondial. Sur l’ensemble des 17 parts boursières du marché de l’art qui ont fait partie de l’Art Stocks Index de Skate’s, dix d’entre elles ont présenté un retour d’investissement négatif dans les quatre premiers mois de 2015. L’entreprise qui s’est révélée avoir les pires résultats était Etsy, laquelle avait perdu en avril 2015 25,9 % de sa valeur sur le marché. En ce qui concerne les résultats des actions boursières pour 2015, Scholium, artnet et Art Vivant constituent, jusqu’à présent, les trois entreprises affichant les pires résultats, ayant respectivement perdu  54,9 %, 39,8 % et  31,2 % de leur part de marché cette année. Inversement, l’entreprise la plus performante a été Seoul Auction dont l’action a augmenté de 254,9 € ; la maison de ventes est désormais évaluée comme valant 272 M$, ce qui la place au sixième rang des actions d’art les plus chères....

Tags : , , , ,

Weng Fine Art AG réduit le nombre de ses actions en circulation

La société Weng Fine Art AG (WFA), basée à Krefeld en Allemagne et dirigée par Rüdiger K. Weng, étend son nombre d’actions à 150.000 dont 130.000 actions propres grâce à des rachats favorables. Cette entreprise spécialisée dans les transactions artistiques sur le continent européen, étend volontairement l’immobilisation de ses actions dans les entreprises du marché de l’art listées dans le Entry Standard de la Bourse de Francfort. Selon les contrats publiés conjointement avec son partenaire, la WGZ BANK, 150.000 actions WFA supplémentaires détenues par la holding de Weng, RKW Art + Asset Management GmbH, seront immobilisées jusqu’au 31 janvier 2016. Le blocage s’étend désormais à un total de 1.8 million d’actions WFA qui ne pourront être vendues pendant les douze mois à venir, que ce soit en bourse ou ailleurs. Depuis le 1er octobre 2014, Weng Fine Art AG a pu racheter 75.000 de ses actions à un prix moyen de 6.98 euros, augmentant ainsi son fonds propre à 130.000 actions. Si d’autres blocs d’actions WFA sont proposés à des prix attractifs, l’entreprise pourrait accroître son stock d’actions à hauteur de 150.000 d’ici à juin 2015, date de l’actuel programme de rachat d’actions. Ces rachats n’affecteront pas la position très confortable de Weng Fine Art AG, en termes de liquidités....

Tags : , , , , , , , , ,

Ad.