« Art Taipei 2016 »

Art Taipei : moisson pour la scène de l’art en Asie

La foire Art Taipei, dont l’emplacement au cœur de l’Asie du Sud-Est représente un avantage évident, vient de s’achever. Pour cette édition, en novembre, la foire a accueilli 150 exposants et 30.000 visiteurs. Elle a aussi enregistré un nombre record de nouveaux arrivants : 55 candidatures de galeries, sur lesquelles 38 ont été sélectionnées.   Créée il y a 23 ans, Art Taipei s’est positionnée comme une plateforme pour la promotion d’artistes taïwanais et la culture locale. Après plusieurs années de développement, elle s’est transformée en l’une des plus grandes plateformes pour l’art d’Asie du Sud-Est, où les galeries présentent des mouvements asiatiques majeurs et mettent en lumière des artistes représentatifs. Pour commencer avec les galeries locales, Soka Art Center présentait le travail de Hong Ling. L’artiste importe le médium occidental de l’huile sur toile pour dessiner des paysages et illustrer des philosophies de tradition artistique chinoise. Hong Ling a contribué de façon majeure à la vitalité de la peinture de paysages chinois, il est donc considéré comme l’une des figures les plus importantes dans l’histoire de l’art contemporain chinois. En outre, avec le soutien du Soka Art Center et de la Fondation culturelle et éducative UNEEC, la rétrospective de Hong Ling vient d’être lancée successivement à la Brunei Gallery de l’université SOAS de Londres et à la Chester Beatty Library en Irlande, depuis juillet, et se tiendra jusqu’en janvier prochain, ce qui offre un excellent écho à l’exposition de la foire. Pour montrer son enracinement profond dans la scène artistique asiatique en tant que première galerie taïwanaise à avoir ouvert une succursale en Chine continentale, Soka Art a montré un groupe d’artistes établis, tels que Liang Quan, Yayoi Kusama et Nara Yoshitomo, ainsi que des artistes émergents comme Hsi Shih-Pin et Mitsuhiro Ikeda. Lin&Lin Gallery proposait quant à...

Tags : , , , , , ,

Ad.