« Art Rotterdam »

À Rotterdam, Haute Photographie revisite le concept de foire

Organisé autour d’un accrochage collectif de qualité musée, Haute Photographie, lancé à Rotterdam du 8 au 12 février derniers, renouvèle le concept des événements commerciaux liés à l’image. Première édition… Haute Photographie est un nouveau concept de foire expérimenté par le galeriste néerlandais Roy Kahmann, à l’occasion de la Art Rotterdam Week, du 8 au 12 février. Après une initiative pilote l’an dernier, Haute Photographie a accueilli pour sa première édition une foule de visiteurs pendant cinq jours. Les organisateurs avaient investi un espace de 1.250 m2, adjacent au FotoMuseum de Rotterdam. Quelque 250 œuvres d’une cinquantaine d’artistes étaient présentées par cinq galeries. Ce nouveau genre de foire, plus intime et conviviale, a été imaginé en réaction aux grands événements annuels qui ponctuent le marché de la photographie et dont Paris Photo est devenu l’emblème. « Je déteste le système actuel des foires, organisées par stands de taille limitée et dans laquelle l’attention du visiteur s’est un peu perdue », justifie le fondateur de Haute Photographie. « J’avais envie d’une présentation d’images qui se rapproche d’un musée tout en offrant la possibilité d’acheter des œuvres. Ici, on peut les découvrir dans une ambiance décontractée, avant d’aller manger au restaurant étoilé ou faire un tour à la librairie ». En lieu et place des habituels stands, les organisateurs ont fait le choix d’un accrochage collectif, chaque artiste bénéficiant de larges cimaises. Celles-ci étaient présentées dans un espace très aéré, facilitant la circulation et agrémenté de fauteuils et de bancs. Un soin particulier avait été accordé aux éclairages. Jeunes talents et vintages À l’entrée de la foire, une sélection de trois grands tirages d’Antoine d’Agata, faisant face à trois images des parcs de Rotterdam par Jeroen Hofman, accueillaient les visiteurs. Des Polaroids de nus de Carla van de Puttelaar étaient proposés à 1.450 €, des...

Tags : , , , , ,

Fons Hof : « Art Rotterdam, une petite foire très active »

Direction les Pays-Bas pour la 18e édition d’Art Rotterdam, qui se tiendra du 9 au 12 février prochains. Une vision internationale, une perspective européenne… Rencontre avec Fons Hof, directeur de la foire. Dédiée à la scène émergente et aux jeunes talents de l’art contemporain, Art Rotterdam accueille une centaine de galeries néerlandaises et européennes. La foire est présente au sein de la fabrique Van Nelle, vaste bâtiment industriel de style moderniste, construit entre 1925 et 1931, et aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Le directeur d’Art Rotterdam, Fons Hof, détaille pour Art Media Agency les spécificités de la foire et les nouveautés de l’édition 2017. Pouvez-vous nous présenter les temps forts d’Art Rotterdam ? Pour cette 18e édition, nous attendons une centaine de galeries qui se répartissent entre la section principale et la section New Art. Art Rotterdam défend la scène nouvelle et émergente de l’art contemporain. Tout en restant à l’échelle européenne, son orientation est internationale. Le comité de sélection choisit les galeries sur la base de leur programmation et de leur orientation internationale. Celles-ci sont, pour la majorité, établies aux Pays-Bas, avec 40 % de participation étrangère pour la section principale et 20 % pour la partie New Art. La sélection de la section New Art, réservée aux galeries de moins de sept années d’existence, est confiée à Natasha Hoare, curatrice au Witte de With Center for Contemporary Art de Rotterdam. Dans les ateliers de l’usine Van Nelle, la section Intersection accueille pour la troisième année des installations et performances d’artistes ou portées par des structures non commerciales. Pour la cinquième année, le fonds Mondrian présentera l’exposition « Prospects & Concepts », autour du travail de 66 jeunes artistes qui ont reçu du fonds une aide en 2015. Le conservateur est Stijn Huijts, directeur du Bonnefanten Museum...

Tags : , , , , ,

Cap sur l’international pour Art Rotterdam, foire dédiée à la jeune création

Rotterdam, le 14 février 2014, Art Media Agency (AMA). 21.500 visiteurs ont découvert cette 15e édition d’Art Rotterdam, qui s’est déroulée du 6 au 9 février 2014. C’est un succès pour les organisateurs. Ils annoncent, en effet, une augmentation de 35% pour la fréquentation, par rapport à l’année dernière. Le nouvel emplacement a très certainement participé à cette réussite puisque la foire s’est installée dans la Van Nelle fabriek. Fleuron de l’histoire industrielle de la ville, ce bâtiment aux lignes constructivistes a été érigé entre 1925 et 1934. Il est répertorié parmi les édifices pris en considération par l’UNESCO. 114 galeries ont investi le lieu. La moitié d’entre elles était hollandaise, l’autre étrangère, avec une majorité de structures belges. La foire a offert une tribune à la jeune création. Ce positionnement est revendiqué par le directeur de la foire depuis sa création, Fons Hof. Il précise : « La foire est une plate-forme pour les jeunes artistes et correspond au marché hollandais. Tous les collectionneurs achètent la jeune création en Hollande, même les très gros collectionneurs. » Les prix sont donc assez raisonnables, par exemple dans la section principale « New Art ». Cette remarque s’applique également à la section « Projections », espace dédié à la vidéo pour la deuxième année. La foire propose de nombreuses œuvres à moins de 5.000 euros, comme celles d’Esther Jiskoot entre 2500 et 4500 euros – ce qui est peu pour des pièces uniques, révélatrices du travail de qualité en céramique d’une artiste confirmée de 51 ans (Galerie Lutz, Delft). La politique de la foire accessible a même été appliquée pour une des rares artistes historiques présentée sur les stands, Nikki de Saint Phalle. Une photolithographie, tirée à 300 exemplaires et coûtant 1.250 euros, était disponible (Galerie Kunsthandel Meijer, Utrecht). Le soutien...

Tags : , , ,

15e édition d’Art Rotterdam

Rotterdam, le 7  janvier 2014, Art Media Agency (AMA). Du 6 au 9 février 2014, se tient la 15e édition d’Art Rotterdam, le plus important salon international d’art contemporain se tenant aux Pays-Bas. Cette édition voit la participation de 90 galeries, soit un nombre croissant, dont plus de la moitié originaires de l’étranger. Parmi les espaces thématiques proposés, Art Nouveau nous présente 25 jeunes galeries d’art proposant des expositions solo d’artistes prometteurs, tandis que la section vidéo Projections offrira 19 films et vidéos, projetés sur de grands écrans. Fons Hof (1966 – … ), ancien directeur de la galerie Hof & Huyser à Amsterdam, est le directeur d’Art Rotterdam : « Art Rotterdam a une place à part entière dans l’agenda des collectionneurs européens d’art contemporain. Pour accentuer encore le côté international du salon, nous avons lancé en 2013 la section Projections. Projections Art Rotterdam est un lieu de rencontre international pour les amateurs, collectionneurs et créateurs de films et vidéos artistiques....

Tags : , , ,

Art Rotterdam revient en février pour sa treizième édition

Rotterdam, le 3 janvier 2012, Art Media Agency (AMA). Du 9 au 12 février Art Rotterdam, la foire internationale des Pays-Bas, revient pour sa treizième édition au Cruise Terminal de Rotterdam. Regroupant plus de 70 galeries dédiées à la création artistique la plus récente, la foire Art Rotterdam se présente comme un rendez-vous incontournable pour les acteurs du marché de l’art, les collectionneurs et les amateurs avides de découvrir les nouveaux talents. En effet, cette foire d’art contemporain met avant tout l’accent sur les artistes émergents présentés par des galeries néerlandaises et étrangères, reconnues ou nouvellement installées sur la scène européenne. Plus de 12.000 visiteurs ont parcouru les allées de la foire et les stands des galeries en 2011. Pour cette nouvelle édition, les galeries participantes viennent massivement des Pays-Bas (près de la moitié), on peut citer par exemple l’Upstream Gallery, la Grimm Gallery, la galerie Diana Stigter ou bien la galerie Gerhard Hofland. Mais les galeries étrangères ne sont pas en reste, en particulier la Belgique qui est très bien représentée avec pas moins de treize participantes notamment l’Office Baroque Gallery ou la Galerie Rodolphe Janssen. Des galeries françaises, britanniques, suisses, danoises, allemandes, tchèques ou encore italiennes répondront présentes. Si peintures, sculptures, installations, photographies seront à l’honneur à Art Rotterdam, le design ne sera pas oublié. La création néerlandaise et internationale la plus récente sera présentée dans le bâtiment voisin, le Las Palmas building, qui accueille Objet Rotterdam, la foire internationale de design des Pays-Bas, réunissant une trentaine de galeries néerlandaises et belges spécialisées dans le design et les objets...

Tags : , , , , , ,

Ad.