« art italien »

Première exposition pour Pittura Analitica au Royaume-Uni

La Galerie Mazzoleni (Londres, Turin) va accueillir, du 18 mai au 23 juillet 2016, une exposition intitulée « Pittura Analitica : 1970s », la première exposition consacrée au mouvement artistique italien d’après-guerre. Souvent rapproché du mouvement français Supports/Surfaces ainsi que du « Radical Painting » allemand, ou encore du minimalisme américain, Pittura Analitica émerge dans les années 1970 proposant une nouvelle définition de la peinture. L’exposition présentera des œuvres de Carlo Battaglia (1933-2005), Enzo Cacciola (1945), Vincenzo Cecchini (1934), Marco Gastini (1938), Giorgio, Elio Marchegiani (1929), Paolo Masi (1933), Carmengloria Morales (1942), Claudio Olivieri (1934), Pino Pinelli (1938), Claudio Verna (1937) et Gianfranco Zappettini (1939), considérés comme les fondateurs de ce mouvement. Pittura Analitica est un mouvement pictural qui s’intéresse à la matérialité de la peinture en cherchant à étendre les possibilités de ce médium, livrant une conception alternative de l’espace et créant un nouveau langage pictural. L’exposition présentera aussi des archives des grandes expositions qui ont marqué l’histoire de ce mouvement, notamment « Bilder ohne Bilder » au Rheinisches Landesmuseum de Bonn en 1977, et « Abstraction Analytique : Fracture du Monochrome Aujourd’hui en Europe » en 1978 au Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Une exposition dont le commissariat a été confié à Alberto Fiz qui a déclaré : « On peut décrire Pittura Analitica comme la troisième voie de l’art italien d’après-guerre. Ce fut une révolution silencieuse au nom de la peinture, qui n’était plus considérée comme un but mais comme la réappropriation d’un langage… Pittura Analitica permet à la peinture de surmonter une crise qui apparaissait comme irréversible....

Tags : , , , , , , ,

« Any Given Post-it » à la White Noise Gallery de Rome

Dernier évènement en date pour la nouvelle galerie romaine, la White Noise Gallery, l’exposition « Any Given Post-it » ouvrira ses portes le 31 janvier, et se prolongera jusqu’au 28 février 2015. Comme son nom le suggère, cette exposition a pour objet et sujet le post-it. Il a été demandé à 67 artistes italiens et internationaux issus de tous les genres (street artists, peintres, illustrateurs, caricaturistes, photographes, sculpteurs et enfin interprètes) de créer une œuvre chacun, à partir de la même base : un post-it. Libéré de toute contrainte de style, de technique ou de quantité, le projet a donné naissance à 67 histoires différentes, chacune énoncée à travers un petit bout de papier autocollant. Il s’agit de voir comment se transforme et se traduit un même sujet à travers diverses approches créatives, transcendant un banal aide-mémoire en mémoire artistique. Dirigée par Eleonora Aloise, la White Noise Gallery, à Rome, est devenue le nouveau symbole de l’innovation créative. La directrice a expliqué que « Any Given Post-it » est presque née d’un jeu, lors d’un moment de pause, en regardant la quantité de petits carrés colorés qui tapissaient le bureau de notre galerie et qui, d’une certaine manière, marquaient les étapes du processus créatif de chaque...

Tags : , , , , , ,

Sotheby’s innocentée sur l’affaire de l’estimation douteuse du Caravage

Accusée d’avoir estimé une toile du Caravage en deçà de sa valeur réelle, la maison de ventes Sotheby’s est sortie indemne de son procès. Lors d’une vente aux enchères à Londres en 2006, Les Tricheurs, un tableau du peintre italien a été vendu au collectionneur et érudit Denis Mahon pour un prix marteau de 54.852 €. Cependant, d’après un jugement rendu par la Cour Suprême de Londres au début de l’année 2013, la licence d’exportation que le nouvel acquéreur avait obtenue estimait la toile à une valeur de 1.306 M€. Le plaignant, M. Lancelot William Thwaytes, qui avait mis son œuvre à la vente en 2006, accusait la maison de ventes de ne pas avoir entrepris les recherches et l’analyse nécessaires en amont de la cession du tableau. Le 16 janvier 2015, la Cours Suprême de Justice a déclaré que la maison Sotheby’s « n’avait pas été négligente dans son évaluation du tableau » et « qu’elle avait le droit de se fier à l’érudition et l’expertise de ses spécialistes dans le département des Grands Maîtres pour évaluer la qualité d’un tableau ». Un représentant de Sotheby’s a confié être « ravi que la décision de justice rejette toute plainte portée contre l’entreprise, confirmant que l’expertise de Sotheby’s est du plus haut...

Tags : , , , , , ,

Phillips organise sa première vente d’art italien à New York

Présentée comme leur première vente d’art italien organisée à New York, la prochaine vente aux enchères de Phillips est organisée par le commissaire d’exposition Francesco Bonami et aura lieu le 28 avril 2015. Comme lors de son exposition « Italics » à Venise en 2008 Francesco Bonami a choisi de s’écarter de la voie la plus répandue de l’Arte Povera et de faire le choix de sélectionner des œuvres d’artistes italiens peu connus. Il a déclaré que « l’idée est d’ouvrir la vue de l’art italien au-delà des noms devenu trop populaires ». Les artistes présentés seront Paola Pivi, Roberto Cuogi et Maurizio Cattelan. La vente aux enchères arrive à un moment phare de la croissance de l’art italien sur le marché. Les précédents records de ventes aux enchères d’art italien ont été atteints deux fois en octobre 2014, d’abord chez Sotheby’s, dont la vente a rassemblé 27,6 M£, puis chez Christie’s, qui a rassemblé 41,4 M£ à Londres. Les records ont été battus chez Sotheby’s par la vente d’œuvres de l’artiste italien Piero Manzoni et Enrico Castellani, dont les œuvres ont été respectivement vendues pour 12,6 M£ et 3,8...

Tags : , , , , ,

« De Giotto à Caravage » au Musée Jacquemart-André, Paris

Du 27 mars au 20 juillet 2015, le musée Musée Jacquemart-André accueillera l’exposition « De Giotto à Caravage – Les passions de Roberto Longhi », présentant les découvertes de l’historien d’art Roberto Longhi, mettant en vedette des artistes comme : Giotto, Masaccio, Masolino, Piero della Francesca, Ribera et Caravage. Une section sera dédiée à l’œuvre du peintre baroque italien Caravage, comprenant l’œuvre Garçon mordu par un lézard, prêtée au Musée Jacquemart-André par la fondation Roberto Longhi. Cette peinture est issue des collections de la Fondation Roberto Longhi, collections dont une sélection d’œuvres sera présentée en France pour la première fois à l’occasion de cette exposition. D’autres institutions prêteront également des œuvres comme la Galerie des Offices et la Galleria Pallatina de Florence, les Musées du Vatican et les Gallerie dell’Accademia de Venise. L’exposition est organisée sous le patronage de Giandomenico Magliano, ambassadeur d’Italie en France, et est organisée par le professeur Mina Gregori, ancien élève de Roberto Longhi, le professeur Maria Cristina Bandera et Nicolas Sainte Fare...

Tags : , , , , , , ,

Ad.