« Andres Serrano »

Première exposition d’Andres Serrano chez Obadia Paris

En parallèle de l’exposition d’Andres Serrano à la Maison Européenne de la Photographie et de Paris Photo, la Galerie Nathalie Obadia présentera du 10 novembre au 30 décembre la série « Torture » de l’artiste américain. Pour cette première exposition d’Andres Serrano dans l’espace parisien de Nathalie Obadia, seize œuvres de la série seront réunies. Ce projet amorcé en 2005 fait suite à une commande du New York Times pour illustrer l’article de Joseph Lelyveld, « What we don’t talk about when we talk about torture » (Ce dont nous ne parlons pas quand nous parlons de la torture). Rappelons qu’en 2015 l’organisation A/political proposait à Andres Serrano un partenariat pour poursuivre la réalisation de sa série « Torture ». Ainsi, l’artiste a parcouru quinze villes de neuf pays d’Europe, dont l’Angleterre, l’Irlande, la France, l’Autriche et l’Allemagne, afin de nourrir ses prises de vues. L’exposition de la galerie témoigne des récentes recherches de...

Tags : , , , , , , ,

La rétrospective d’Andres Serrano scandalise le Grand Old Party

New York, le 24 septembre 2012. Art Media Agency (AMA). Le New York Post a récemment relayé l’information selon laquelle la prochaine exposition d’Edward Tyler Nahem serait une rétrospective du travail de l’artiste Andres Serrano et comprendrait sa photographie emblématique « Piss Christ » (1987). Cette photographie représente un crucifix posé sur de l’urine. Cette étude qui revient sur 25 ans de travail artistique est organisée par Serrano lui-même et l’ancien rédacteur en chef  d’Artnet, Walter Robinson. Naturellement, un membre républicain du Congrès (du Grand Old Party), le représentant Michael Grimm de New York, a répondu à cette annonce en déclarant dans un communiqué qu’il jugeait ce travail « vulgaire et offensant », « de la même façon que dans le monde islamique le film Innocence of Muslims [ le film anti-islamique qui a défrayé la chronique] a été considéré comme étant très choquant. » Il fustige également l’administration Obama pour ne pas avoir condamné l’affichage de l’œuvre. Andres Serrano, né en 1950, est un photographe contemporain américain connu principalement pour ses photos et ses portraits de corps. Quelques œuvres de Serrano ont suscité des réactions de rejet, notamment dans les milieux catholiques et d’extrême-droite, et certaines ont même été...

Tags : , , , ,

Les images sont à l’honneur au Festival des Arts Visuels de Vevey

Vevey, le 12 juillet 2012, Art Media Agency (AMA). Du 8 au 30 septembre 2012, la ville de Vevey présentera le « Festival Images », le premier festival de photographie en plein air de Suisse. Le slogan « Vevey, ville d’images » exprime l’idée centrale du Festival qui produit tous les deux ans des expositions de photographies monumentales inédites dans les rues de Vevey mais aussi dans des lieux divers de la région. Plus de soixante expositions et événements d’artistes suisses et internationaux venus de vingt pays différents et plus de 500 tirages visent à repousser plus loin la notion de photographie en direction des arts visuels et changer le décor de la ville. Sous le parrainage de René Burri et de JR, le Festival innove en collaborant avec les artistes afin de présenter des projets produits pour le festival. Il réinterprète aussi des œuvres existantes en les représentant dans l’espace public en format monumental. Le « Festival Images » se déroulera en extérieur et en intérieur. En ce qui concerne la série d’installations photographiques conçues sur mesure dans les rues et sur les façades des bâtiments, le thème « Changement de décor » sera un jeu entre le premier et le deuxième plan. Entre autres, l’artiste chinois Liu Bolin jouera de son corps comme une sculpture vivante dans sa série  Hiding in the City, Tree de Myoung Ho Lec présentera des arbres dans leur environnement naturel en les réparant du fond, Alain Declercq et Jeanne Susplugas recouvriront le théâtre municipal de Vevey par des photographies de divers châteaux français. Quant à l’intérieur de bâtiments, les cinq étages de l’ancienne enseigne commerciale de la ville, l’Ex-EPA, se transformeront en espace d’exposition. En collaboration avec les étudiants de l’école cantonale d’art de Lausanne, le projet  Echafaudages propose des idées sur la future rénovation du bâtiment,...

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

La plus importante donation du XXIe siècle en France

Paris, le 10 juillet 2012, Art Media Agency (AMA). Le galeriste parisien Yvon Lambert a signé dans le courant de la semaine dernière la donation de 550 œuvres, estimée à 90 millions d’euros, à l’État français. Cette décision, Yvon Lambert l’a prise il y a vingt ans, il l’avait officialisé le 18 novembre 2011, mais avait failli renoncer au vu des pesanteurs administratives dont cela faisait l’objet. Il confie à l’AFP « En France, donner une collection n’est pas chose facile. Les exemples de rendez-vous ratés entre l’État et de grands donateurs émaillent notre histoire de l’art », il s’est aussi dit découragé par le manque d’intérêt et l’ignorance de certains. De plus il voulait garantir à sa collection un espace d’exposition à la hauteur des œuvres qui y seront conservées. Depuis douze ans la collection repose dans l’Hôtel de Caumont à Avignon sous la direction de M. Mézil ; et, à l’automne dernier l’État a consenti à ce que l’espace d’exposition s’agrandisse sur l’Hôtel Montfaucon, actuelle École des Beaux-Arts d’Avignon, limitrophe à l’Hôtel Caumont. Les huit millions d’euros nécessaires à la transformation de l’école en musée seront à la charge de l’État. Les travaux devront se poursuivre jusqu’en 2015. L’inauguration se fera en présence du Président de la République, François Hollande, car la donation d’Yvon Lambert est la plus importante faite à l’État français depuis celle d’Étienne Moreau-Nélaton au Musée du Louvre en 1906 qui comprenait quelques chefs d’œuvre de Delacroix, Corot, Manet, Monet, Renoir et Géricault. Le marchand d’art a rassemblé en cinquante ans de carrière près de 550 œuvres d’artistes tels que Jean-Michel Basquiat, Bertrand Lavier, Cy Twombly, Robert Ryman, Sol LeWitt, Nan Goldin, Daniel Buren, Christian Boltanski, Douglas Gordon, Andres Serrano, Anselm Kiefer, ou Miquel...

Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Andres Serrano à la Galleria Pack

Milan, le 3 août 2011, Art Media Agency (AMA). La Galleria Pack, située à Milan, propose, à partir du 22 septembre, une exposition intitulée « Andres Serrano-Holy Works ». À travers cette nouvelle installation, elle nous fait découvrir des œuvres inédites d’Andres Serrano, spécialement conçues et réalisées pour la galerie. L’exposition prendra fin le 19 novembre 2011. La Galleria Pack a été fondée en 2001 dans le but d’offrir au public un programme axé sur la représentation d’artistes émergents ou déjà établis. Les œuvres exposées au cours des années révèlent une orientation visible dans l’histoire de la galerie : d’une part, l’intérêt pour le corps dans ses diverses manifestations et représentations et d’autre part, l’expérience physique de grandes installations impliquant le spectateur dans une réalité sensorielle différente. Elle met également l’accent sur les nouvelles technologies. Andrea Serrano, récemment évoqué suite à la dégradation de son œuvre Piss Christ, va essayer de recréer et de réinterpréter pour la galerie des peintures religieuses du Moyen Âge et de la Renaissance. L’artiste a souvent été défini comme « un Caravage moderne » et cette série d’œuvres d’art confirme cette appellation, le consacrant définitivement comme l’un des rares artistes contemporains ayant osé aborder des thèmes religieux et l’iconographie de l’histoire de l’art sacré....

Tags : , , , , ,

Ad.