« Amanda Coulson »

« Volta, plus de flexibilité dans le système »

Rendez-vous sur Volta, où la sélection est tout à la fois inventive et rigoureuse. Soixante-dix galeries vous y attendent, du 12 au 17 juin, pour le treizième opus de cette foire toujours très courue. Une balade dans les allées, en compagnie d’Amanda Coulson. Avant de créer Volta New York en 2008, elle a cofondé Volta Bâle. C’était en 2005. Aujourd’hui, critique d’art et commissaire d’exposition, Amanda Coulson est également directrice de la National Art Gallery of the Bahamas. Elle vit à Nassau. Son approche du marché ? Une vision avant tout curatoriale, un regard marqué par un grand sens critique… Pour sa treizième édition, la directrice artistique accueille sur Volta pas moins de 70 galeries issues de 43 villes différentes.   Pouvez-vous nous décrire cette édition 2017 ? Quelle en est l’atmosphère ? C’est une question plutôt difficile, car il y a du nouveau chaque année et c’est tout l’intérêt ! Nos galeries évoluent, certaines participent à des foires importantes, d’autres ont des projets différents… Mais nous travaillons de manière très organisée. Ainsi, à New York, nous ne présentons que des solo shows, tandis qu’à Bâle nous faisons des choses plus diverses, tout en demandant vraiment à nos galeries de changer leur programme pour chaque nouvelle édition. Nous ne sommes pas une foire qui cherche à glaner le plus de monde possible, nous souhaitons plutôt faire de Volta un lieu attirant pour les curateurs, les conservateurs ou les collectionneurs qui se sentent impliqués. Dès le départ, nous avons pensé que Volta prendrait place dans un hôtel de luxe, une auberge de jeunesse bon marché ou bien un boutique hotel… L’idée d’un concept soigné, mais à taille humaine, car nous avons toujours voulu constituer une sorte de répit par rapport aux foires principales, un endroit où les gens peuvent également venir se relaxer....

Tags : , , , , , ,

Volta NY annonce la liste des artistes et des exposants lors de sa prochaine édition

Volta NY aura lieu du 2 au 6 mars 2016 au Pier 90 dans le Hell’s Kitchen, à New York. Cette foire accueille une centaine de galeries, des installations d’artistes non destinées à la vente et regroupe des acteurs venus de cinquante villes différentes, sur quatre continents pour pas moins de 43 nationalités. Les deux tiers des galeries étaient déjà présents lors de la précédente édition ce qui n’empêche pas l’organisation d’accueillir de nouveaux participants venus de Fort-de-France, Reykjavik, Bucarest, Jeddah, Dallas, Harare, Dundee ou encore Taipei. Une ouverture qui correspond parfaitement à la volonté de diversification de l’évènement, comme le souligne Amanda Coulson, directrice artistique de la Volta NY : « Peut-être que dans une ville plus petite et plus homogène de Suisse, cela n’aurait pas été un problème, mais à New York, il paraissant capital que la diversité des habitants de la ville puisse se refléter dans la sélection de nos artistes et de nos...

Tags : , , , , ,

La scène émergente à l’honneur à VOLTA

New York, le 12 février 2014, Art Media Agency (AMA). La foire VOLTA, en marge de l’Armory Show, aura lieu du 6 au 9 mars 2014 dans le quartier de SoHo à New York. Cette jeune foire a été créée en 2008 à l’initiative d’Amanda Coulson, comme le pendant de la foire VOLTA de Bâle, qui avait vite connu un grand succès au milieu des années 2000. VOLTA met résolument l’accent sur la scène émergente et les jeunes artistes. Les galeries y proposent ainsi une exposition monographique d’un de leurs artistes avec lequel elles ont noué des liens forts. Cette année, 90 galeries venant de 30 pays différents proposeront des œuvres aux prix généralement abordables — entre 2.000 et 10.000...

Tags : , , , , ,

Ad.