« Allemagne »

Biennale de Berlin : travestir le présent, un art contemporain

La 9e Biennale de Berlin, intitulée « The Present in Drag », fermera ses portes le 18 septembre dans les cinq lieux qu’elle occupait — Akademie der Künste, ESMT, Feuerle Collection, KW Institute et sur les bateaux Blue-Star. Cette nouvelle édition, dont le commissariat a été dirigé par le collectif DIS, commente le présent et ses contradictions, le « post-contemporain », à travers le prisme de l’art. La 9e Biennale de Berlin, on y entre par la petite porte. C’est par une entrée tout à fait banale du KW Institute for Contemporary Art que l’on se retrouve projeté dans l’installation d’Amalia Ulman (Privilege, 2016). Moquette grise, rideaux gris, trois écrans, une barre de pole dance, quelques ballons rouges à même le sol et un pigeon. Une ambiance à la « black lodge » qui reprend les couleurs et les thèmes prisés de la jeune artiste sur Instagram — plateforme où elle accuse quelque 120.000 abonnés. Le pigeon, Bob 2.0, est un clin d’œil au sidekick « Bob The Pigeon » omniprésent dans la mythologie d’Amalia Ulman, où sa légèreté adoucit les interstices dans lequel se place le travail de l’artiste : les relations de pouvoir, la question de l’égalité homme/femme, mais aussi les complaintes de la grossesse — privilège des femmes. Si cette fameuse porte renforce l’aspect immersif de l’installation, la première salle de « The Present in Drag » donne globalement le ton. Une volonté de casser les codes, de changer les tropismes de la monstration de l’art, de favoriser l’immersion et rétablir la place de l’artiste dans le dialogue social. Où cela nous emmène-t-il ? La 9e Biennale de Berlin était une biennale… Il y a du classique dans cette 9e Biennale de Berlin, qui accueille son lot d’artistes rompus au circuit des expositions internationales. Korakrit Arunanondchai, Jon Rafman, Camille Henrot ou Simon Fujiwara font ainsi partie du contingent. Camille Henrot...

Tags : , , , , , , , , , , , ,

Nouveau directeur pour le Städel Museum et le Liebieghaus

Philipp Demandt vient d’être nommé directeur du Städel Museum de Francfort et du Libieghaus. Il prendra ses fonctions le 1er octobre en remplacement de Max Hollein, parti aux Fine Arts Museums de San Francisco. Historien d’art et commissaire d’exposition, Philipp Demandt était directeur de la Alte Nationalgalerie de Berlin depuis 2012. On lui doit notamment les expositions « Rembrandt Bugatti », « Impressionism — Expressionism : Art at a Turning Point », et « The Monk Has Returned ». Nikolaus Schweickart, président du conseil d’administration du Städel Museum, s’est réjoui de cette arrivée et a déclaré être « (…) très heureux du fait que, peu de temps après le départ de Max Hollein nous soyons parvenus à recruter l’un des esprits les plus créatifs dans le monde des musées allemand pour diriger deux institutions....

Tags : , , , , ,

Birgit Jooss prend la tête des archives de documenta

Birgit Jooss vient d’être nommée directrice de la Documenta Archiv pour l’art du XXe et du XXIe siècle à Kassel. Réunissant les archives des expositions quinquennales documenta depuis la création de l’événement en 1955, la documenta Archiv a été fondée par Arnold Bode en 1961 — plus de 100.000 volumes, 5.000 films, vidéos et enregistrements audio, quelques 60.000 photos pour un total de 1,4 million d’archives retraçant les treize éditions de documenta. Une base de données destinée à servir au documenta Institut en collaboration avec l’Université de Kassel. L’Institut permettra à la ville de Kassel de devenir une place forte pour la recherche en art y compris entre les périodes d’expositions de documenta. Birgit Jooss a été directrice de la Deutsches Kunstarchiv au Germanisches Nationalmuseum de Nuremberg de 2007 à 2015. Aux archives documenta, elle remplace Gerd Mörsch, en place entre 2013 et 2015. La prochaine documenta 14 aura lieu l’année prochaine, à Kassel et à Athènes, sous le commissariat d’Adam...

Tags : , , , , , ,

La collection de Rosemarie Trockel détruite dans un incendie

Un incendie a partiellement détruit la villa de l’artiste Rosemarie Trockel dans la ville de Hanwald en Allemagne et a entraîné la destruction des œuvres de sa collection — d’une valeur de 30 M€. Une collection qui comprenait des œuvres d’Andy Warhol parmi d’autres grands noms de l’art contemporain, mais aussi de l’artiste elle-même. Âgée de 63 ans, Rosemarie Trockel n’était pas présente à son domicile lors de l’incident. Un désastre auquel a réagi la galerie Sprüth Magers par la voix de Carla Donauer, qui déplore l’incident tout en se montrant soulagée que l’incendie ne compte aucune victime. Rosemarie Trockel est née en 1952 à Schwerte. Elle vit et travaille à Cologne où elle a étudié l’art, notamment auprès de Werner Schriefers. Elle porte un regard subversif sur la société dont elle interroge l’instabilité des conventions sociales. Elle s’est fait connaître notamment par ses peintures réalisées en tricot. En 2013, elle a reçu le prix...

Tags : , , , , , , , ,

La Galerie Max Hetzler ne travaille plus avec Mona Hatoum

La galerie Max Hetzler (Berlin, Paris) ne travaillerait plus avec l’artiste britannique Mona Hatoum. Née à Beyrouth en 1952, Mona Hatoum vit et travaille entre Londres et Berlin. D’origine palestinienne, elle quitte le Liban en 1975 pour Londres où elle se forme et s’installe. Son œuvre explore de nombreux thèmes relatifs à des problématiques sociales et politiques comme la question de la violence faite aux femmes. Son oeuvre utilise différents médiums et explore constamment de nouveaux territoires. D’abord centrée sur la performance et la vidéo dans les années 1980 qui marquent le début de sa carrière, elle s’est orientée dès les années 1990 vers la pratique de la sculpture, du dessin, ou encore de l’installation. Inspirée par le cinétisme et la phénoménologie, elle utilise des matériaux bruts pour ses créations. Une grande exposition lui a été consacrée au Centre Pompidou en 2015. Actuellement, la galerie présente deux expositions dédiées à Edmund de Waal, du 29 avril au 16 juillet 2016, dans ses deux espaces berlinois, ainsi qu’une exposition de l’artiste Jérémy Demester dans son espace parisien, au 57 rue du...

Tags : , , , , , ,

Ad.