Phillip Barcio
6 février 2024
Copenhague

Le street artiste danois Patrick Griffin a engagé des poursuites judiciaires contre la marque de prêt-à-porter GUESS, l’accusant d’avoir illicitement utilisé l’œuvre de son frère, Sean Griffin, artiste de rue mieux connu sous le pseudonyme de “Nekst” et disparu en 2012. Il est reproché à GUESS de s’être indûment approprié le tag de Nekst, ainsi que celui de Robin Ronn, également street artiste et opérant sous le pseudonyme de “Bates”.

Les signatures distinctives des deux artistes ont été reproduites sur des vêtements, intégrées dans un ensemble hétéroclite d’éléments emblématiques de la culture urbaine, y compris une représentation du logo de GUESS semblant avoir été réalisée au spray. Les tags ont été reproduits fidèlement, sans aucune altération.

Cette affaire n’est pas sans précédent pour GUESS. Il y a deux ans, la marque avait déjà fait l’objet d’une plainte similaire de la part de Banksy, célèbre figure du street art. La marque avait alors utilisé une œuvre de Banksy pour une de ses collections de vêtements ; en représailles, l’artiste avait recommandé à ses followers de voler dans les boutiques GUESS.

procèsGUESSart urbainPatrick Griffin