Phillip Barcio
1er février 2024
New York

Frederick Iseman, neveu de l’artiste renommée Helen Frankenthaler, intensifie la bataille judiciaire en cours contre la fondation portant le nom de sa tante, enrichissant le dossier de révélations accablantes. Il met en cause la gestion de la fondation, affirmant que des fonds substantiels ont été détournés vers des entités extérieures au monde artistique, sous couvert de dons, pour servir des intérêts personnels ou professionnels des membres de la fondation.

Depuis 2013, plus de vingt millions de dollars auraient été distribués de façon inappropriée à des organisations liées par des conflits d’intérêts avec les dirigeants de la fondation, d’après Iseman.

La plainte détaille tout particulièrement les agissements de Clifford Ross, un autre neveu de Frankenthaler, décrit comme un artiste « médiocre et sans importance » dans les documents du tribunal. Clifford Ross est accusé d’avoir orienté plus de dix millions de dollars vers diverses institutions, telles que le MIT, NYU, The Brooklyn Rail, BOMB Magazine, The Hammer Museum, The Parrish Art Museum, la Skowhegan School of Painting and Sculpture et l’American Academy de Rome. En retour, ces institutions auraient favorisé Clifford Ross par des couvertures médiatiques, des expositions personnelles, des acquisitions, des publications et des nominations académiques, entre autres.

procèsFondation Helen FrankenthalerClifford Ross