Phillip Barcio
29 janvier 2024
Paris

Des manifestants affiliés au mouvement A22 ont été arrêtés le 28 janvier après avoir jeté de la soupe à la citrouille sur la vitre — pare-balles — protégeant la Joconde. Les lanceurs de soupe portaient des t-shirts indiquant « Riposte Alimentaire », les identifiant comme membres de l’une des nombreuses organisations de protestation sous l’égide d’A22, qui se présente comme un « réseau international en course pour sauver l’humanité ».

Riposte Alimentaire, elle, est une campagne qui a pour objectif de convaincre le gouvernement français d’ajouter 150 euros par mois au budget de la sécurité sociale pour acheter de la nourriture saine et durable.

Si elle intervient quelques semaines après que le Louvre ait augmenté ses tarifs d’admissions, leur action a certainement mis en avant l’œuvre phare du musée, quelques mois seulement avant le début des Jeux Olympiques de Paris 2024. Néanmoins, le manifeste d’A22, disponible sur leur site web, proclame que le groupe n’est « pas là pour mettre en avant, implorer ou divertir ».

La JocondeMusée du Louvrevandalismeprotestation