Six décennies de création de Gerhard Richter à la fondation Beyeler

 Riehen  |  16 mai 2014  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Du 18 mai au 7 septembre 2014, la fondation Beyeler explore près de six décennies de création de Gerhard Richter. L’exposition, conçue en étroite collaboration avec l’artiste et le Gerhard Richter Archiv, a pour commissaire invité Hans Ulrich Obrist, codirecteur de la Serpentine Gallery de Londres et ami de longue date de Richter.

Pour rendre compte de la grande diversité stylistique et thématique du travail de l’artiste allemand, l’événement — que la fondation revendique comme  « la plus vaste exposition jamais montée à ce jour en Suisse » dans son communiqué — présente des cycles, des séquences et des séries que Gerhard Richter n’a cessé de produire depuis les années 1960 parallèlement à ses œuvres isolées.

Concernant ses travaux les plus récents, deux tableaux de la série des Strip (2013) sont exposés — photos numériques d’une toile abstraite de 1990, dont des détails ont été agrandis à l’ordinateur puis réfléchis à plusieurs reprises —  ainsi que les 12 stehenden Scheiben (12 panneaux verticaux) et les 9 Scheiben (Kartenhaus) (9 panneaux [Kartenhaus]) datant également de 2013, qui jouent avec la transparence de vitres pour interroger la relation entre l’objet, l’architecture et l’espace pictural.

Gerhard Richter est né à Dresde en 1932. Après avoir commencé des études à la Hochschule für Bildende Künste de Dresde, il s’est réfugié en Allemagne Fédérale en 1961 et a poursuivi sa formation à la Kunstakademie de Düsseldorf, où il a également enseigné de 1971 à 1994. Il a exposé en 1972 au Pavillon allemand de la Biennale de Venise ainsi qu’à quatre reprises à la dOCUMENTA de Kassel. Le Museum of Modern Art de New York lui a consacré une rétrospective en 2002, tandis que la rétrospective « Panorama » a voyagé en 2011 et 2012 à la Tate Modern de Londres, à la Neue Nationalgalerie de Berlin et au Centre Georges Pompidou en célébration du 80e anniversaire de l’artiste.

Tags : , , , ,

Ad.