Phillip Barcio
29 janvier 2024
Essen

L’université des arts Folkwang a annoncé cette semaine que l’artiste américaine Laurie Anderson n’accepterait plus la chaire de professeur invité Pina Bausch, qui devait commencer le 1er avril. Elle aurait été la deuxième artiste à occuper ce poste, nommé en l’honneur de la célèbre chorégraphe et ancienne élève de l’établissement, Pina Bausch ; la première ayant occupé cette chaire n’était autre que Marina Abramović.

Laurie Anderson a retiré son acceptation initiale après avoir appris que l’université enquêtait sur ses opinions politiques concernant la Palestine. En 2021, Anderson avait signé une lettre ouverte dénonçant l’apartheid et défendant les droits des Palestiniens. L’université lui aurait demandé de clarifier publiquement si ses opinions avaient évolué. Dans sa déclaration de retrait, Laurie Anderson indique : « Pour moi, la question n’est pas de savoir si mes vues politiques ont changé ; la véritable question est : “pourquoi cette question m’est-elle même posée ?” »

Selon la présentation de l’université, la chaire offre « l’opportunité à des artistes de renommée internationale de toutes disciplines de passer une année [...] à collaborer avec les étudiants pour développer de nouvelles méthodes de travail et appliquer des approches de recherche qui transcendent toutes les frontières. » Rien de moins.

Folkwang University of the ArtsLaurie Andersonpolémique