Phillip Barcio
29 janvier 2024
Port Lligat

Salvador Dalí, figure emblématique du surréalisme, avait élu domicile à Port Lligat, un pittoresque village catalan, en 1930. Avec le temps, son domaine s’est agrandi, se transformant en un ensemble monumental où il vécut avec son épouse Gala. À sa disparition en 1989, Dalí fit don de cette résidence à l’Espagne, tout en ayant préalablement fondé, six ans plus tôt, une institution destinée à préserver son patrimoine : la Fondation Gala-Salvador Dalí. Celle-ci veille aujourd’hui sur le musée, accessible au grand public.

Pour ceux qui ne pourrait aller jusqu’en Catalogne, un ouvrage récent permet désormais d’explorer ce lieu hors du commun. Signé par l’artiste contemporaine Coco Capitán, ce recueil photographique offre une visite exhaustive de la demeure des Dalí, révélant l’excentricité créative du couple. Publié par Apartamento, Casa Dalí s’accompagne des réflexions d’Oscar Tusquets Blanca, architecte et ami de longue date de Dalí, qui en signe l’introduction.

Salvador Dalílivrearchitecturephotographie