Andres Serrano finit par porter plainte contre les agresseurs du « Piss Christ »

   |  19 mai 2011  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Avignon, le 19 mai 2011, Art Media Agency (AMA).

Le mois dernier — le 17 avril — des catholiques choqués s’en étaient pris à l’œuvre Piss Christ de l’artiste new-yorkais Andres Serrano. Ils avaient vandalisé la célèbre photographie ainsi qu’un autre cliché à coups de marteaux.

Cette affaire avait fait la une des journaux et le premier volet judiciaire s’était ouvert devant le tribunal d’Avignon. Il avait donné droit à la Collection Lambert en refusant l’interdiction de la présentation au public de l’exposition « Je crois aux miracles » dans laquelle figure Piss Christ.

Andres Serrano s’était jusqu’ici porté discret sur l’affaire, il avait déclaré dans les colonnes du journal Libération sa tristesse vis à vis de l’acte qualifié de barbare par beaucoup de personnalités du monde de l’art. On apprend que l’artiste est passé à la vitesse supérieure et qu’il ouvre le second volet judiciaire de cette affaire en portant plainte devant les tribunaux avignonnais.

Andres Serrano était président du jury du 8ème Grand prix international de photographie de Vevey le week-end dernier. Dans un article du journal suisse Le Matin il déclarait  « que Piss Christ est une sorte de volcan endormi qui se réveille de temps à autre. » Le fait que l’artiste ait porté plainte relance l’affaire qui sera véritablement close lorsqu’un jugement définitif sera prononcé.

Tags : , , , , , ,

Ad.