Art Basel Miami Beach 2017 : balade au cœur du Off

 Miami  |  14 novembre 2017  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Foires prospectives, plateformes curatoriales, expériences immersives… Direction Miami pour profiter de la folle semaine de l’art contemporain. Une sélection des rendez-vous les plus exclusifs, en marge de Art Basel. De Wynwood à South Beach, le panorama des foires off.

 

Nada Miami. Plateforme à but non lucratif

Nada, pour ceux qui l’ignoreraient, c’est la New Art Dealers Alliance, une plateforme artistique à but non lucratif, qui se consacre à l’émergence et au soutien de nouvelles voix dans l’art contemporain. Bref, ce qui est (encore) frais, atypique, hors art establishment. Une foire assez alternative, donc, qui pour sa quinzième édition, au Ice Palace Studios, accueille 108 galeries issues de seize pays, dont 23 y participant pour la première fois. Pour Heather Hubbs, directrice de l’événement, « Nada a été fondée pour combler un vide dans le monde de l’art, en offrant une communauté où coexistent des galeries internationales moins connues, des artistes émergents, des espaces d’artistes et des galeries jeunes et établies ». On note cette année la présence de plusieurs enseignes allemandes, celles de Natalia Hug, de Rob Tufnell et de Marietta Clages, venues de Cologne, ou bien celle de Dan Gunn, installée à Berlin. Parmi les nouveaux arrivants, signalons encore la jeune galerie new-yorkaise Lomex, sans oublier Clearing, qui dispose d’une adresse à Bruxelles et à Brooklyn.

Nada Miami. Du jeudi 7 au dimanche 10 décembre (vernissage le mardi 7). Ice Palace Studios, 1400 North Miami Avenue, Miami, Floride (USA). www.newartdealers.org

 

 

Art Miami. De Josef Albers à Yayoi Kusama

Le plateau est résolument international, avec environ 140 galeries couvrant la période moderne et contemporaine. Pour cette 28e édition, Art Miami accueille les représentants de plus de 22 pays, soit pas moins de 60 villes. En matière de chiffres, précisons encore que la foire accueille autour de 85.000 visiteurs sur chaque nouvelle édition. C’est désormais dans un nouveau lieu (l’ancien site du Miami Herald) que l’on découvrira cette année peintures, photographies, installations et autres vidéos signées des grands ténors des XXe et XXIe siècles. Soit plus de 960 artistes, de Josef Albers à Yayoi Kusama, en passant par John Chamberlain, Damien Hirst, Anish Kapoor, Ed Ruscha ou Cy Twombly.

Art Miami. Du mardi 5 au dimanche 10 décembre (vernissage le mardi 5). The Art Miami Pavilion, One Herald Plaza, NE 14th Street, Miami, Floride (USA). www.artmiami.com

 

 

Pulse Miami Beach. Une expérience immersive

Fondée en 2005, Pulse est l’un des jalons du calendrier annuel des festivités contemporaines… Des enseignes établies côtoient ici des galeries émergentes, dans un esprit volontiers prospectif. Rendez-vous, donc, sur Indian Beach Park, pour la treizième édition de Pulse à Miami, marquée par l’arrivée de Katelijne De Backer, nouvelle directrice de la foire. Avec une liste de plus de 70 galeries débarquées des cinq continents, du Danemark à Israël, du Japon au Pérou, Pulse devrait combler son public : des expériences immersives, des débats sur l’activisme à l’ère des médias sociaux, des rencontres autour de la création queer avec l’artiste et activiste Phoenix Lindsey… Un mot enfin, de Katelijne De Backer : « Je suis ravie de continuer à développer le riche héritage de Pulse. Je continuerai à encourager toutes les opportunités afin que le public puisse faire l’expérience d’un engagement profond avec les œuvres et j’ai hâte de voir comment nos visiteurs interagiront avec les messages politiques et sociaux défendus par de nombreux artistes ici cette année ».

Pulse Miami Beach. Du jeudi 7 au dimanche 10 décembre (vernissage le mardi 7). Indian Beach Park, 4601 Collins Avenue et 46th Street, Miami, Floride (USA). www.pulseartfair.com

 

 

Design Miami. Formes emblématiques

Forum mondial du design, cette manifestation est plus qu’une foire : c’est un lieu d’échanges où les collectionneurs croisent les concepteurs, les galeristes tutoient les critiques du monde entier. Des meubles, des luminaires et des objets emblématiques des XXe et XXIe siècles, souvent de qualité muséale… Pour sa treizième édition, Design Miami aligne 32 galeries et onze installations dites « Design Curio ». Parmi les fidèles, on retrouve les New-Yorkais Cristina Grajales et Demisch Danant, ainsi que les poids lourds français de la profession, Kreo, Patrick Seguin et Downtown. Trois galeries font cette saison leurs débuts à Design Miami : Converso, Lebreton et Maison Gerard. On remarquera sur cette édition la forte empreinte des architectes et des designers américains historiques (et contemporains), dont Frank Lloyd Wright et George Nakashima, ainsi que la présence de nombreux exemples de meubles issus de la tradition Shaker. À noter, comme bien souvent ici, une jolie programmation culturelle, avec des Talks animés par des sommités du genre, couvrant le design, mais aussi l’architecture et la mode.

Design Miami. Du mercredi 6 au dimanche 10 décembre (vernissage le mardi 5). Meridian Avenue et 19th Street, Miami, Floride (USA). http://miami2017.designmiami.com

 

 

Untitled Miami Beach. Une aventure curatoriale

Rendez-vous sur Ocean Drive pour cette foire lancée en 2012, dont il faut saluer l’exigence curatoriale. Pour sa sixième édition, Untitled poursuit son engagement en explorant des thématiques liées à l’actualité, notamment les notions de recyclage, d’abri et d’identité nationale. Face à la mer, on verra ici des œuvres d’artistes tels que Carlos Cruz-Diez, Thiago Martins de Melo, Gordon Matta-Clark ou encore Lucy + Jorge Orta. Rappelons que le patron de la foire, Jeffrey Lawson, a nommé en juillet dernier Manuela Mozo (une ancienne de la Simon Lee Gallery et de Metro Pictures) comme directrice, afin de manager le développement international d’Untitled et de superviser la vision stratégique des salons de Miami et San Francisco. C’est cette année encore Omar López-Chahoud qui assure (d’ailleurs depuis sa création) la direction artistique. Le plateau d’Untitled compte 136 exposants, soit 26 pays représentés. Parmi les nouveaux, 41 en tout, on remarque des galeries venues de Cuba, d’Iran, du Pérou, de Turquie…

Untitled Miami Beach. Du mercredi 6 au dimanche 10 décembre (vernissage le mardi 5). Ocean Drive et 12th Street, South Beach, Miami, Floride (USA). www.untitledartfairs.com

 

 

Pinta Miami. Croisement de cultures

Tous les pays, toutes les cultures et tous les genres… Avec une fréquentation record de plus de 30.000 visiteurs l’an passé, Pinta revient pour sa onzième édition avec un projet élargi incluant des galeries du monde entier. Autre changement, le classique « Projet solo » se transforme cette année en « Solo-Duo ». Sur le thème des errances géographiques, une exposition conçue par les curateurs Dan Cameron et Jesus Fuenmayor confronte les vérités et les fictions sur les catégories géopolitiques. Parmi les nouveautés de cette édition, la section Platforms, placée sous la direction de Roc Laseca, offre une visibilité plus grande aux contributions de l’art moderne et contemporain, tandis que Country est la scène réservée aux œuvres représentatives de leur pays d’origine. Pour Diego Costa Peuser, le fondateur et directeur de la foire, « Pinta Miami 2017 sera plus internationale et interdisciplinaire. Pour notre deuxième année de « cultures croisées », nous continuerons à présenter le meilleur de l’art moderne et contemporain dans le cadre établi par notre équipe curatoriale ».

Pinta Miami. Du jeudi 7 au dimanche 10 décembre (vernissage le mercredi 6). Mana Wynwood, 2217 NW 5th Avenue, Miami, Floride (USA). www.pintamiami.com

 

 

Scope Miami Beach. Signatures émergentes

La dix-septième édition de Scope Miami Beach revient sur les sables d’Ocean Drive avec 140 exposants internationaux couvrant 25 pays et pas moins de 60 villes. On attend ici quelque 55.000 visiteurs sur les six jours de cette foire dédiée aux signatures émergentes de l’art contemporain. Pour l’occasion, Scope a fait appel au joueur américain de basket-ball Amar’e Stoudemire, qui a lancé la collection Melech, témoin de son intérêt pour la culture et la philanthropie. Le corps et l’esprit, la conscience et l’action… La star NBA curatera l’un des programmes de Scope et participera à un talk animé par l’ancien directeur du musée Andy Warhol de Pittsburgh, Eric Shiner.

Scope Miami Beach. Du mardi 5 au dimanche 10 décembre (vernissage le mardi 5). Scope Miami Beach Pavilion, 801 Ocean Drive, Miami, Floride (USA). www.scope-art.com

 

 

Superfine. Foire hyperfestive

Une petite cinquantaine d’exposants, mais plus d’un millier d’œuvres… Lancée en 2015, Superfine se définit comme « A hyper-curated contemporary art fair ». C’est aussi un lieu hyperfestif, avec de nombreux rendez-vous à ciel ouvert, installations, performances musicales en nocturne et projections de courts-métrages LGBTQ, sans oublier un bar pop-up. Haut du formulaireLancéIci, pas de prix exagérés, plus de 70 % des tarifs affichés n’excèdent pas les 5.000 $, les étiquettes les plus hautes plafonnant à 10.000. Un modèle équitable, qui pour la troisième année consécutive permet aux moins argentés d’investir dans la création contemporaine. Un principe : ramener de la joie et de l’enthousiasme dans l’art de collectionner l’art. Superfine a été classé « Best Art Festival » par le Miami New Times en 2017.

Superfine. Du jeudi 7 au dimanche 10 décembre (vernissage le mercredi 6). 56 NE 29th Street, Miami, Floride (USA). www.superfine.world

 

Tags :

Ad.