Les galeries de région sur Art Paris Art Fair

 Paris  |  2 avril 2017  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Alors que 18 des 33 musées nationaux sont situés en région parisienne, les galeries d’art en région sont plus qu’ailleurs de véritables locomotives culturelles. Cette année à Art Paris Art Fair, elles représentent 10 % du nombre total des galeries sur la foire — environ 20 % des galeries françaises. Toutes très différentes, elles présentent des situations qui varient selon leurs situations géographiques et leur histoire.

Pour la galerie des Petits Carreaux qui a migré à Saint-Briac en Bretagne après avoir été située des années à Paris, le déplacement n’a pas été contraignant, bien au contraire. Pour son propriétaire Philippe Benadretti cela lui a permis de se rapprocher de sa clientèle avec un concept inédit : « On travaille de façon beaucoup plus décontractée, on a des relations avec nos collectionneurs qui sont bien meilleures parce qu’ils viennent lorsqu’ils sont en week-end ou en vacances dont beaucoup plus détendus. Et puis cela nous a permis d’investir dans un espace à côté de chez nous mais également au sein même de notre maison avec des sculptures dans notre jardin et des toiles sur nos murs qui restent en vente pour les collectionneurs venus visiter la galerie ou simplement boire un verre chez nous. En plus de ces espaces, on a une petite maison qui nous permet d’accueillir des artistes en résidence, pour Art Paris Art Fair on a donc décidé de présenter leur travail. Mais le meilleur atout dans une foire comme celle-ci c’est que les collectionneurs pressés ne disent pas qu’ils viendront nous voir à la galerie parce que c’est loin, donc ils se décident tout de suite sur le stand. »

Bien qu’en région, c’est donc une clientèle largement parisienne qui côtoie encore maintenant la galerie des Petits Carreaux. C’est également le cas de AD Galerie ; située à Montpellier, elle est présente sur la foire pour la 8e année consécutive : « Le but de cette participation c’est de se rapprocher de notre clientèle qui est très parisienne. Au total c’est plus de 50 % de notre chiffre d’affaires qui est fait sur Paris », explique David Garcia le propriétaire de la galerie.

À l’inverse, pour Lise Braun dont la galerie est située à Colmar en Alsace, les clients sont davantage internationaux. Sa situation géographique lui permet effectivement de toucher aussi bien des collectionneurs suisses, allemands, belges que français. Mais là encore ce sont les foires que privilégie Lise Braun : « Nous sommes proches de la foire Art Basel en Suisse ce qui a toujours été très positif pour nous. Donc quand Art Basel a été créé à Miami ont a décidé d’ouvrir une enseigne là bas. Selon les saisons on vit donc vraiment au rythme de ces deux foires. »

Que ce soit à l’aide de leurs réseaux, des foires ou encore de concepts originaux les galeries régionales savent donc s’affirmer face aux espaces de la capitale pour finalement ne rien leur envier.

 

Tags : , , , , , ,

Ad.