Fin des poursuites judiciaires contre Ibrahim Mahama

 Los Angeles  |  6 juin 2016  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

L’affaire qui opposait les marchands et collectionneurs Stefan Simchowitz et Jonathan Ellis King Settle à l’artiste Ibrahim Mahama touche à sa fin.

L’artiste et les deux marchands ont effectivement accepté de régler cette affaire en dehors d’un tribunal. Un tribunal californien avait déjà annulé les premières poursuites le 4 mai dernier, mettant fin à une bataille juridique entamée en juin 2015. Les marchands reprochent à l’artiste d’avoir déclaré des centaines de ses œuvres en sacs de jute comme inauthentiques après qu’ils ont décidé de séparer une œuvre composée par plusieurs sacs pour en faire 300 nouvelles œuvres — des éditions — destinées à la vente. En refusant de reconnaître ces œuvres, les marchands perdraient une somme estimée à 4,5 M$.

L’artiste accuse les deux marchands d’avoir décomposé son œuvre sans autorisation, violant le Visual Artists Rights Acts de 1990, qui protège les artistes contre toute modification d’une œuvre par un tiers.

Tags : , , , ,

Ad.