Le Musée de l’Hermitage s’engage en Syrie

 St Petersbourg  |  25 avril 2016  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Par la voix de son directeur, Mikhail Piotrovsky, le musée de l’Hermitage a annoncé son soutien pour la restauration de Palmyre.

Sous contrôle de l’État Islamique pendant près de 10 mois, Palmyre a été partiellement détruite. Libérée au mois de mars dernier, la cité antique devrait être l’objet d’ un vaste projet de reconstruction qui sera donc notamment porté par le Musée de l’Hermitage. Le conservateur des antiquités syriennes, Maamoun Abdelkarim a pour sa part fait part d’un relatif soulagement quant à l’ampleur des dégâts constatés dans Palmyre. En effet, l’agora, le théâtre romain ainsi que quelques autres ruines sont demeurés intacts tandis que le Temple de Baalshamin édifié il y a 2000 ans ou l’Arc de Triomphe ont été détruits. Maamoun Abdelkarim appelle cependant l’aide de la communauté internationale et en particulier celle des experts et des archéologues à s’engager pour la reconstruction de Palmyre qui fait partie du patrimoine de l’humanité.

L’Hermitage aura la charge de reconstruire l’ensemble du site et son directeur annonce avoir commencé à travailler sur une collection d’archives permettant de reconstituer la ville « sous tous les angles ».

Tags : , , , ,

Ad.