Le MAM de Saint-Etienne accueille une rétrospective de Jannis Kounellis

 Saint-Etienne   |  27 août 2014  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Du 11 octobre 2014 au 15 février 2015, le Musée d’art Moderne et Contemporain de Saint-Étienne, propose une grande rétrospective consacrée à Jannis Kounellis.

Jannis Kounellis  (né en 1936 ) est un artiste grec, basé à Rome, associé à l’Arte Povera. Après des études d’art à Athènes, il quitte son pays natal pour rejoindre l’Accademia di Belle Arti à Rome. À son arrivée dans la Ville éternelle au milieu des années 1950, il ne fait que de la peinture. Ses premières expositions proposent des pièces figurant des nombres, des lettres et des mots écrits sur des toiles, évoquant la publicité. Ce n’est que dans les années 1960 que la production de l’artiste évolue, Jannis Kounellis commençant à introduire des objets dans ses œuvres, et petit à petit, il s’éloigne de la toile et la remplace par des portes, des fenêtres, dessine directement sur les murs ; et se sert même de son propre corps lors d’une performance.

L’Arte Povera est un mouvement italien qui doit son nom au curateur Germano Celant. L’ « art pauvre » démarre en 1967, à un moment où les artistes critiquent le gouvernement et décident de revenir à des objets simples en se concentrant sur le quotidien, mettant en parallèle nature et industrie. Parmi les artistes ayant contribué au mouvement : Luciano Fabro, Lucio Fontana, Mario Merz, Pino Pascali, Giuseppe Penone et Michelangelo Pistoletto.

Tags : , , , , ,

Ad.