Les photographies de Samuel Fosso à la Fondation Zinsou

   |  18 avril 2014  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Cotonou, le 18 avril 2014, Art Media Agency (AMA).

Sous le commissariat de Marie-Cécile Zinsou, la Fondation Zinsou accueille à Cotonou (Bénin) une exposition dédiée à l’artiste d’origine camerounaise « Samuel Fosso ».

L’exposition présente quinze clichés du photographe, mettant en lumière son travail de manière chronologique. Une première section permet de découvrir l’évolution de l’artisan de la photographie en véritable artiste à travers cinq de ses réalisations en noir et blanc. Rien ne prédestinait Samuel Fosso à suivre cette voie. Mais, après avoir appris le métier de cordonnier, il ouvre son premier studio de photographie en 1975. Il a alors treize ans. C’est là, le soir, qu’il commence à réaliser ses premiers autoportraits, début d’un véritable rite initiatique, qui va bien au-delà de la dimension narcissique du genre.

L’exposition de la Fondation Zinsou propose également la série Tati, réalisée à l’occasion du 50e anniversaire de l’enseigne de magasins français. Derrière l’abondance de couleurs et l’ambiance joyeuse se cache une mise en scène critique, qui marque une rupture dans la carrière artistique du photographe.

Le travail de Samuel Fosso a été découvert en 1993 par le photographe Bernard Descamps, co-fondateur des premières Rencontres de la photographie africaine de Bamako. À présent, ses œuvres font partie des collections d’institutions muséales majeures, telles que celles de la Tate Modern (Londres) ou du Musée du Quai Branly (Paris).

Tags : , , , ,

Également à  :

    Ad.