La collection précolombienne de Bendicht Rudolf Wagner dans la ligne de mire des autorités péruviennes

   |  5 décembre 2012  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Paris, le 5 décembre 2012, Art Media Agency (AMA).

Le 3 décembre 2012, Castor-Hara a dispersé à l’Hôtel Drouot la collection du Genevois Bendicht Rudolf Wagner. 92% des 262 lots ont trouvé acquéreur. La collection se composait d’objets précolombiens, majoritairement du Pérou, caractéristiques de la culture Chavin. On trouvait également des pièces venues de Colombie et d’autres pays d’Amérique latine.

Le lot principal, le plateau décoratif d’un pectoral d’or appartenant à un shaman, a été emporté pour 575.000 € par un collectionneur français. Cette vente dépassait toutes les attentes, car ce trésor avait été estimé entre 300.000 € et 500.000 €. D’après le spécialiste des objets métalliques Robert Sonin, il s’agit du plus important objet d’or Chavin connu à ce jour.

Le lot apparaissant sur la couverture du catalogue, un vase à potions en terre cuite polychrome, a atteint 40.000 €. Parmi les pièces de textile, un poncho s’est envolé à 16.900 € – alors qu’il avait été estimé entre 7.000 € et 10.000 €.

Malgré des résultats satisfaisants, cette vente aux enchères cache d’après le magazine péruvien Ilustracion Peruana Caretas des éléments inquiétants pour les autorités péruviennes : comment, et combien de pièces d’art précolombien le collectionneur a-t-il réussi à soutirer au Pérou durant toutes ces années ? Elles auraient été acquises entre les années 1950 et les années 1970, et malgré l’existence d’un accord avec l’UNESCO interdisant l’export et le commerce de biens culturels, la vente aux enchères de la collection de Bendicht Rudolph Wagner remplissait les 120 pages d’un luxueux catalogue. De plus, la loi générale sur le patrimoine culturel national exige que les propriétaires de tels objets soient dûment répertoriés. Toute tentative de capter le patrimoine d’un pays sans les autorisations et certifications nécessaires est passible d’amende, de saisie et de confiscation. Reste à voir pour quelles mesures vont opter les autorités péruviennes.

Tags : , , , , , , ,

Également à  :

    Ad.