Un artiste s’emmure pour sept jours à Marseille

   |  25 septembre 2012  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Marseille, le 25 septembre 2012. Art Media Agency (AMA).

L’artiste plasticien Abraham Poincheval, habitué aux performances artistiques surprenantes, s’est fait emmuré dans les fondations de la librairie – galerie Histoire d’un jour.

Abraham Poincheval va donc passer « 604.800 secondes », titre de la performance, enfermé dans un trou recouvert d’une énorme pierre, privé de lumière et avec pour seul compagnon ses livres. Il a en effet embarqué dans sa capsule de 62 cm de diamètre et 1,70 m de profondeur une lampe frontale, de l’eau, des aliments lyophilisés, une caméra pour se filmer, mais aussi et surtout des livres sélectionnés par les libraires, dont Les saisons de la nuit de Colum McCann et La Ballade de l’impossible de Haruki Murakami.

Filmé en permanence, les clients de la libraire peuvent l’observer et même lui parler. Dans cette grotte d’ermite, capsule de cosmonaute, ventre maternel, comme le qualifie Abraham Poincheval, l’artiste a très peu de place pour se mouvoir. Il ne peut en effet ni se tenir debout, ni replier complètement les jambes. Cette expérience promet d’être éprouvante.

Cette performance s’inscrit dans le cadre du « labo HO », un concours organisé pour la cinquième fois par la galerie qui propose à des artistes contemporains de s’approprier l’espace. Quant à Abraham Poincheval, dès la fin de cette performance, il ira « marcher sur la canopé nuage », suspendu au bout d’un fil depuis un hélicoptère. Cela ne devrait pas trop effrayer celui qui a traversé la France, de Nantes à Metz, en ligne droite, à l’aide d’une boussole, faisant fi des barrières et obstacles se dressant sur sa route, comme le remarque le communiqué de l’AFP.

Tags : , , ,

Également à  :

    Ad.