Mona Hatoum remporte le Hiroshima Art Prize 2015

 Hiroshima  |  9 décembre 2015  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

L’artiste palestinienne Mona Hatoum s’est vue décerner le Hiroshima Art Prize 2015, au Japon.

Organisé par le conseil municipal de la ville d’Hiroshima, la Hiroshima City Culture Foundation et le Asahi Shimbun, le prix triennal récompense les artistes qui contribuent à la paix dans le monde à travers l’art contemporain. Âgée de 63 ans, Mona Hatoum est née à Beyrouth de parents palestiniens qui avaient fui la Palestine en pleine détérioration du climat politique. Alors que Mona Hatoum est en visite à Londres, la guerre civile éclate au Liban en 1975 et la contraint à l’exil au Royaume-Uni. Elle a depuis continué à vivre et à travailler à Londres. Le travail de Mona Hatoum se compose d’installation, de vidéos et d’autres formes qui reflètent ses sentiments, liés notament à sa situation de « double exil » de Palestine et du Liban et aux enjeux géopolitiques dans le monde.

Dans un communiqué publié par l’artiste, elle a déclaré se sentir honorée et submergée par la remise du Hiroshima Art Prize. La cérémonie de remise des prix aura lieu en juillet 2017 à Hiroshima. Une exposition personnelle du travail de Mona Hatoum se tiendra au Musée de Hiroshima.

Tags : , , , , , ,

Également à Hiroshima :

Ad.