« Disguise: Masks and Global African Art » au Seattle Art Museum

 Seattle  |  18 mai 2015  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Du 18 juin au 7 septembre, le Seattle Art Museum (SAM) accueillera « Disguise: Masks and Global African Art », une exposition qui célèbre les évolutions du XXIe siècle du masque et explore les formes contemporaines du déguisement.

L’exposition rassemblera des artistes qui travaillent en Afrique, en Europe et en Amérique. Il a été demandé à dix d’entre eux de proposer de nouvelles idées et de nouveaux sons, incluant huit commandes. Les commandes de performances sont proéminentes dans l’exposition et présentent des déguisements édictés dans la rue, dans des forêts et dans des galeries de musée, avec un artiste composant une chanson afin d’établir une base d’impulsions, et deux autres ayant édicté et documenté leur propre mascarade au Nigeria. « Cet ensemble de dix artistes est accompagné par des travaux individuels réalisés par d’autres artistes qui développent les notions variées de notre époque, souvent en donnant aux conversations du portrait une tournure surprenante, » a déclaré Kimerly Rorschach.

Kimerly Rorschach est la directrice et PDG de Illsley Ball Nordstrom et a précisé au sujet de l’exposition : « la collection importante de masques du Seattle Art Museum est devenue un catalyseur pour les artistes, les encourageant à présenter des visions fraîches de la mascarade et de l’instinct commun de nous cacher de nous-mêmes et des autres. »

Organisée par le SAM, « Disguise: Masks and Global African Art » sera ensuite présentée au Fowler Museum à UCLA du 18 octobre 2015 au 13 mars 2016 et au Brooklyn Museum du 22 avril au 11 septembre 2016. L’exposition est accompagnée d’un catalogue illustré comportant des déclarations des dix artistes exposés, un essai de la conservatrice de l’art africain et océanique du Seattle Art Museum, Pamela McClusky, et une interview avec la commissaire d’exposition et consultante Erika Dalya Massaquoi.

Tags : , , , ,

Ad.