Claude Lemand, le cœur sur la main

 Paris  |  1 avril 2017  |  AMA  |  Tweet  |  LinkedIn

Art Paris Art Fair, ce sont les stands des galeries participantes, diverses remises de prix et les collections qui se font. Art Paris Art Fair, en 2017, c’est aussi un projet humanitaire, par l’intermédiaire de la galerie Claude Lemand qui propose de recueillir des fonds pour la construction de cinq écoles au Liban à destination des enfants syriens qui ont trouvé refuge là-bas. Selon Claude Lemand, environ la moitié des 400.000 enfants réfugiés au Liban n’ont pas l’opportunité d’aller à l’école. En partenariat avec Art Paris Art Fair, il aimerait changer cela.

Si vous avez l’occasion de visiter la foire cette semaine, assurez-vous de jeter un œil aux murs Nord et Sud du Grand Palais. Y sont exposées les œuvres des artistes de la galerie ayant accepté de participer à l’initiative afin de recueillir les fonds nécessaires. Elles sont signées Shafic Abboud, Youssef Abdelke, Etel Adnan, Mahjoub Ben Bella, Mahi Binebine, Manabu Kochi, Najia Mehadji, Antonio Segui et Vladimir Velickovic.

Selon Claude Lemand, « le mérite revient surtout aux artistes de la galerie qui ont offert une ou plusieurs œuvres pour la cause. Mon objectif est de générer suffisamment d’argent pour garantir le financement de ces écoles pour une année entière. » Au-delà de la vente de ces œuvres, le galeriste souligne qu’il a également monté un dispositif pour que le public puisse réaliser des dons, avec la participation du Collectif de Développement et Secours Syrien (CODSSY). Les dons, déductibles, peuvent être réalisés en ligne.

Tags : , , , , , , ,

Ad.

Ad.